Live News

Air Mauritius : Airport Holdings Ltd déjà détentrice de 91,66 % des actions

Alors que l’exercice de rachat d’actions d’Air Mauritius par Airport Holdings Ltd (AHL) a été prolongé d’une semaine, celle-ci est, sur papier, déjà propriétaire de 91,66 % des actions de la compagnie aérienne nationale. Et elle est en passe d’en devenir l’unique actionnaire.

Airport Holdings Ltd (AHL) détient 91,66 % de l’actionnariat d’Air Mauritius. Incorporée le 12 août dernier, avec le gouvernement comme unique actionnaire, celle-ci est aujourd’hui l’actionnaire majoritaire de la compagnie nationale d’aviation.

« Nous sommes sur la bonne voie pour la reprise de la totalité des actions d’Air Mauritius par AHL », souligne une source. Les parts qu’AHL ne possède pas encore sont celles détenues par des petits porteurs. Depuis deux semaines, celle-ci s’est lancée dans une campagne de rachat des actions cotées en bourse au prix de Rs 5,8 la part. 19,3 % des actions de la compagne nationale d’aviation étaient détenus par des petits porteurs, qui ont acheté leurs parts à la bourse. Environ la moitié des petits porteurs ont jusqu’ici déjà accepté de vendre leurs actions à AHL.

L’exercice de rachat des parts cotés en bourse a débuté le 29 octobre dernier. À cette date, AHL, Airports of Mauritius Ltd (AML), le gouvernement de Maurice et la State Investment Corporation, qui est un organisme paraétatique, détenaient 71,45 % des actions d’Air Mauritius, soit 92 385 491 des 129 305 000 parts.

L’opération devait prendre fin lundi dernier, mais a été étendue d’une semaine. Au mardi 23 novembre, le gouvernement de Maurice, AHL et AML détenaient 91,69 % des parts d’Air Mauritius, soit 118 553 500 actions.

Passé le lundi 29 novembre, qui correspond à la clôture de l’exercice de rachat des actions cotées en bourse, AHL pourra exercer son droit d’acquérir d’office les actions qui ne lui appartiennent pas encore à travers une offre d’achat obligatoire.

Outre les petits porteurs, Air Mauritius comptait sept autres gros actionnaires. Six d’entre eux ont vendu ou sont en processus de vendre leurs parts au bénéfice d’AHL. Ceux-ci sont le gouvernement de Maurice, qui détenait directement 6,6 % des actions de la compagnie aérienne, la State Investment Corporation (3,6 %), Rogers and Company Ltd (3,4 %), la Société Air France (2,2 %), Air India (2 %) et le National Pensions Fund (1,6 %). Ceux-ci ont aussi accepté de céder leurs actions détenues au sein d’Air Mauritius Holding Ltd. Cette dernière est actionnaire d’Air Mauritius à hauteur de 40,4 %.

L’autre gros actionnaire de la compagnie aérienne est Airports of Mauritius Ltd (AML) avec 20,9 % des parts de la compagnie. Celle-ci appartient, cependant, déjà à AHL. Aucun transfert d’actions n’est donc nécessaire dans ce cas particulier.

Ce vaste exercice de rachat d’actions par AHL est estimé à environ Rs 300 millions. L’argent a été mis à disposition d’AHL, qui devient ainsi le seul commandant à bord de la compagnie aérienne nationale.

L’intention est d’enlever Air Mauritius de la bourse. Officiellement, l’objectif est de permettre à la compagnie de subir une restructuration et des réformes en profondeur, pour qu’elle retrouve la pérennité et ne se retrouve plus dans une situation de faillite, comme en avril 2020, lorsque son conseil d’administration décida de la placer sous administration volontaire, car elle n’était plus solvable.

Pour rappel, afin de permettre à Air Mauritius de sortir de l’administration volontaire fin septembre, le gouvernement mauricien lui a accordé un emprunt de Rs 12 milliards. La compagnie aérienne a reçu un montant de Rs 9,5 milliards d’AHL, le 1er octobre dernier.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !