Live News

Air Mauritius : 26 membres du personnel navigant dans le flou

Vingt-six employés d’Air Mauritius sont dans l’impasse. Leur contrat arrive à échéance le 31 août et jusqu’à présent, la direction ne leur a rien communiqué.

Une réunion a même eu lieu au sein du ministère du Travail. Lors de la rencontre du mois dernier avec les officiers du ministère où la direction de la compagnie nationale d’aviation était présente de même que le représentant syndical des employés, ces derniers ont fait ressortir qu’à travers Airmate, Air Mauritius recrute déjà du personnel navigant.

De ce fait, la compagnie a besoin de cabin crew. Mais la direction a fait comprendre qu’il faut voir le prix du pétrole avant de parler de renouvellement. Face à cela, les syndicats ont fait comprendre qu’avec l’arrivée de l’A350 et des 330-Neo, Air Mauritius économisera 25 % sur le carburant.

Airmate constitue déjà 25 % du personnel navigant au sein d’Air Mauritius et le recrutement se poursuit. Alors pourquoi ne pas renouveler le contrat des employés ? se demandent les syndicats. La direction a fait comprendre que l’appel des syndicats sera pris en considération lorsque les contrats arriveront à échéance. Il y a la crainte que ces 26 employés sous contrat doivent aller en congé pendant un mois et que la compagnie nationale d’aviation les recrutera de nouveau par la suite.

Certains de ces employés sont pères de famille. D’autres ont contracté des emprunts pour construire leurs maisons. D’autres encore ont délaissé leur ancien emploi pour travailler au sein de la compagnie d’aviation. Ils se retrouvent tous dans le flou. « Ces personnes craignent qu’elles aient un contrat comme celui pratiqué chez Airmate », indique-t-on. Une source officielle d’Air Mauritius confirme que le contrat d’un groupe prendra fin prochainement.