Live News

Agressions sur des employés d’autobus : un manque de présence policière décrié

Les agressions sur les receveurs et chauffeurs d’autobus n’en finissent pas. Le dernier cas en date remonte au samedi 24 septembre dernier lorsqu’un receveur a passé un sale quart d’heure dans l’autobus à bord duquel il travaillait. 

Se plaignant que l’autobus prenait trop de temps, le suspect a infligé des coups au receveur d’autobus. Ce dernier a dû recevoir des soins à l’hôpital. 

Ces cas d'agressions ne laissent pas indifférents des syndicats et employés d’autobus qui déplorent un manque de présence policière aux abords des gares routières. Le président de l’United Bus Service Employees Union, Sheik Abbas, explique sur RadioPlus que c’est une situation qui pourrait être évitée par une présence policière dans les endroits à risque. 

Interrogé, l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, affirme que la Transport Squad est aux aguets. Il faut savoir que la police est intransigeante envers ceux qui s’en prennent aux employés d’autobus. Des affiches sont même présentes dans les véhicules pour avertir ceux qu’il y a de grosses amendes, voire des peines d’emprisonnement. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !