Faits Divers

Agression sur mineure : la petite Zareena accuse sa belle-mère de maltraitance

Une fillette de 10 ans qui habite le  Sud allègue qu’elle a été victime de maltraitance depuis octobre 2017 et elle accuse nul autre que sa belle-mère. Ce n’est que mardi que la fille a fait une déclaration au poste de police de Mahébourg.

Elle allègue qu’elle a été brutalisée par sa belle-mère depuis octobre 2017 jusqu’à février 2018. Zareena (prénom modifié) a brisé le silence. Dans sa plainte au poste de police de Mahébourg en présence de sa mère et des officiers de la Child Development Unit (CDU), elle raconte que sa belle-mère la maltraitait souvent quand son père n’était pas à la maison. « Ma belle-mère profite de l’absence de mon père pour m’agresser. À plusieurs reprises, elle m’agresse avec le pendentif d’une pendule. Des fois, elle m’agresse avec une ceinture et elle a l’habitude de me cogner la tête contre le mur. Elle m’agresse sans raison », raconte Zareena aux enquêteurs.

La fillette a aussi fait ressortir qu’elle a dû se faire plâtrer la main après que sa belle-mère l’a agressée. « Toutefois, à cette époque, je n’avais pas porté plainte, car ma belle-mère me disait que mon père risquait d’avoir des problèmes si je révèlais qu’elle m’avait agressée. Vu que j’étais effrayée, je m’étais murée dans le silence pour protéger mon père. Et ma belle-mère m’a même demandée de mentir à la police, car elle risquait d’avoir des ennuis », confie la fille. La police veut vérifier le dossier de Zareena à l’hôpital où elle a eu la main plâtrée avant de démarrer l’enquête.

La mère de Zareena, ne cache pas sa colère. « Ma fille habitait chez ma mère mais en octobre 2017, cette dernière est tombée malade et depuis elle habite avec son père. C’est à ce moment là que le calvaire de ma fille a commencé. Ce n’est pas une façon de traiter une enfant. D’ailleurs, j’ai des photos des blessures de ma fille et je dois les remettre à la police », confie-t-elle.

Selon la mère de Zareena, cette dernière a failli y laisser la vie. « Cette dame a gâché l’enfance de ma fille et je ne pourrais l’excuser. Quand ma fille m’a montrée ses blessures, j’ai demandé une explication à sa belle-mère et elle m’a dit que ma fille était tombée. Kan ou get sa bann blesir-la, ou tranble. Si mo tifi ti continye res laba, zordi mo perdi mo zanfan », confie la mère de Zareena. La belle-mère est recherchée par la police.