Live News

Agression sauvage de Zahida à Pailles - Gauri, la mère, 77 ans : «Monn trouv mo tifi pe mor divan mo lizie» 

Le ressortissant algérien est en détention.

Elle se bat pour sa survie sur son lit d’hôpital depuis le mercredi 19 janvier. Zahida R., 49 ans, une habitante de Morcellement Raffray, Pailles, a été victime d’une agression sauvage, à coups de couteau de cuisine et de rouleau à pâtisserie. Sa mère, Gauri, 77 ans, qui vit dans la même maison, a été témoin de la scène effroyable, impuissante. L’agresseur, Ali Haddad, 49 ans, un ressortissant algérien, a été arrêté sur les lieux peu après le drame. Il demeure en détention après une accusation provisoire d’agression avec préméditation. 

Au Défi Plus, Gauri raconte que le motif de cette dispute serait des désaccords sur le partage des biens lors des procédures de divorce. Le couple Zahida et Ali est en instance de divorce après de nombreuses années de vie commune. Récemment, selon la famille, Zahida a fait préparer un testament dans lequel elle a désigné ses deux enfants âgés de 17 et 18 ans comme bénéficiaires. Cela n’aurait pas plu à Ali. 

Dans la journée du mercredi, alors que Zahida s’est rendue au supermarché pour faire des courses, Ali, qui habite Vallée-des-Prêtres, s’est pointé. Tandis que Gauri était à l’étage, Ali aurait fermé à clé les différentes portes de la maison de l’intérieur. Il ne répondait pas aux questions de sa belle-mère, sur les raisons de sa présence à la maison. « Mo ti pe demann li ki linn vinn fer la, li pann reponn ditou ». 

L’arrivée de Zahida a été constatée au bruit de sa voiture. Ali est sorti, muni d’un couteau et d’un belna, et s’est mis à l’agresser. Zahida, blessée sous les yeux de sa mère de 77 ans, a sollicité refuge chez une de ses voisines. « Monn ress krie for for, mo ti pe per, pe tranble. Lerla bann mason inn vini », relate la mère. Ces maçons travaillaient sur un chantier non loin de la maison. Cinq d’entre eux ont pu maîtriser Ali sur les lieux, jusqu’à l’arrivée des policiers sur place. 

À vendredi, Zahida était toujours hospitalisée à l’hôpital Jeetoo à Port-Louis. Elle a subi des interventions suite à des blessures à la tête et des lacérations aux corps.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !