Faits Divers

Agression mortelle de Michael Heyward Misly en 2017 : sept ans de prison à Jean Julio David Louis

Jean Julio David Louis Ce soudeur de 38 ans avait agressé son ami, Michael Heyward Misly.

Deux ans après les faits, un verdict intervient en cour intermédiaire dans l’agression mortelle de Michael Heyward Misly, 44 ans.  L’accusé, Jean Julio David Louis, 38 ans, a été condamné, le 31 juillet 2019, à sept ans de prison. Le drame a eu lieu le 21 juillet 2017, à Résidence Richelieu, Petite-Rivière, et a pour toile une affaire de drogue.

Jean Julio David Louis, un habitant de Richelieu, à Petite-Rivière, était poursuivi devant la cour intermédiaire pour coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. Le drame s’était produit le 21 juillet 2017 à Petite-Rivière. Il était accusé d’avoir poignardé son ami, Michael Heyward Misly, 44 ans, à l’abdomen à la suite d’une altercation. Ce dernier est décédé le 22 juillet 2017. L’autopsie a attribué le décès de la victime à une septicémie due aux coups de couteau reçus à l’abdomen.

Ce soudeur de 38 ans avait plaidé coupable. Il était représenté par Me Neelkanth Dulloo. La poursuite était assurée par Me Pameela Veerabadran-Mudaliar, State Counsel.

À l’issue de son procès, l’accusé avait présenté des excuses à la cour et à la famille de la victime. Il avait aussi imploré le pardon auprès de la famille de son ami. Il avait soutenu qu’il avait du mal à vivre avec ce crime le fait que la victime était un bon ami à lui.

Dans ses dépositions produites en cour, l’accusé était revenu sur le jour du drame et les raisons qui l’avaient poussé à commettre l’irréparable. Il a expliqué qu’il a eu une altercation avec Michael Heyward Misly concernant la quantité de drogue qu’il lui avait remis. Ce dernier l’avait injurié et l’avait infligé deux gifles. Selon Jean Julio David Louis, la victime lui avait donné des coups au visage. L’accusé a soutenu qu’il avait mal au visage et s’était défendu en poussant violemment la victime.  Ensuite, il a sorti un couteau de sa poche et a infligé des coups à Michael Heyward Misly. Celui-ci s’est écroulé sur le sol. Jean Julio David Louis a déclaré qu’il a laissé la victime sur l’asphalte et a pris la fuite. C’est après qu’il a appris le décès de son ami.

À l’énoncé de sa sentence, la magistrate Nadjiyya Dauhoo dit avoir pris en considération le fait que l’accusé avait plaidé coupable, coopéré avec la police et avait fait des aveux.

Elle soutient avoir pris en compte les blessures que l’accusé a infligées à son ami. « Votre ami, vous a insulté et giflé. Il n’avait aucune arme avec lui alors que vous, vous aviez en votre possession un couteau dont vous avez fait usage pour agresser votre ami. Ce qui a entraîné sa mort », indique la magistrate Nadjiyya Dauhoo en s’adressant à l’accusé. La magistrate affirme que le délit commis par l’accusé est sérieux, car, il y a eu mort d’homme.

Elle a ainsi infligé sept ans de prison à l’accusé. La cour a ordonné que les 680 jours que l’accusé a passés en détention préventive soient déduits de sa peine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor