Faits Divers

Agression mortelle de Louis Patrick Philogène en 2016 : Louis Jonas Pierre écope de 300 heures de travaux communautaires

Louis Jonas Pierre Louis Jonas Pierre en compagnie de son avocat, Me Alan Ganoo, à sa comparution en cour intermédiaire.

Louis Jonas Pierre, un maçon de Camp-Diable, a écopé de 300 heures de travaux communautaires devant la cour intermédiaire pour agression mortelle de Louis Patrick Philogène. Délit, qui a été commis le 13 mai 2016 à Camp-Diable.

L’accusé, âgé de 29 ans, était poursuivi pour  coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. Il lui était reproché d’avoir mortellement agressé Louis Patrick Philogène. Le délit a été commis le 13 mai 2016, à Camp-Diable.

Il avait initialement plaidé non coupable et a ensuite plaidé coupable. Il était défendu par Me Alan Ganoo. La poursuite était assurée par Me Yusra Nathire Beebeejaun, State Counsel.

Le 19 avril 2019, ce maçon de 29 ans avait été condamné à deux ans de prison par le magistrat Raj Seebaluck. Celui-ci avait suspendu la peine de prison et ordonné un rapport social sur l’accusé dans le but de voir s’il était éligible à effectuer des travaux communautaires.

Le 13 mai 2019, la cour a pris connaissance du rapport social produit par un « Probation Officer ». Ceci étant favorable à l’accusé, la cour a commué sa peine en 300 heures de travaux communautaires qu’il effectuera au tribunal de Souillac. Toutefois, Louis Jonas Pierre aura à se présenter devant la cour intermédiaire le 26 juin 2019.

Avant de prononcer ce verdict, le magistrat dit avoir pris en considération le fait que l’accusé a un casier judiciaire vierge et qu’il a passé 64 jours en détention policière. Il a aussi considéré les circonstances de ce drame où il y a eu mort d’homme, qui est un délit grave. Pour le magistrat Raj Seebaluck, cela a eu lieu, néanmoins, « dans des circonstances malheureuses ».

De plus, en cour, l’accusé avait présenté des excuses et dit avoir commis une erreur. Il avait expliqué qu’il avait agi dans un moment de colère et qu’il le regrette énormément.

Louis Jonas Pierre avait fait des aveux. Le jour fatidique, Louis Patrick Philogène était ivre et se serait mis au milieu de la route pour faire une plaisanterie. Un véhicule se dirigeait vers lui. Le conducteur a klaxonné et l’a évité de justesse avant de poursuivre sa route.

Louis Jonas Pierre a déclaré qu’il n’a pas apprécié cette plaisanterie qu’il a jugée de très mauvais goût. Il s’est dirigé vers Louis Patrick Philogène et l’a insulté. Il l’a même giflé avant de tourner le dos et de partir.

La victime est alors tombée au sol, face contre terre. Malgré sa blessure, la victime, qui était ivre mort, n’a pas été emmenée à l’hôpital par ses proches pour être soignée. La mort était due à une hémorragie extra-durale. Selon le Dr Sudesh Kumar  Gungadin, la blessure aurait pu être provoquée par une chute avec la tête heurtant une surface dure.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !