Live News

Agression mortelle de Kamlawtee Rughoo : une proche des suspects s’exprime

Les trois suspects dans l’agression mortelle de Kamlawtee Rughoo à Quartier-Militaire – Anoop Bissoon, son fils Rakesh et Ramchandar Bohee – ont comparu devant le tribunal de Moka ce lundi après-midi 29 mai. 

Une accusation provisoire de meurtre a été logée contre eux et ils ont été reconduits en cellule policière, n’ayant pas bénéficié de la liberté sous caution. 

Une proche de la famille Bissoon a raconté la scène sur les ondes de Radio Plus. « Il y avait une petite fête hier soir [NdlR : dimanche 28 mai], ils avaient bu et une dispute a éclaté. C’est avec colère qu’ils ont envoyé ces pierres mais ils n’avaient pas l’intention de blesser quiconque », affirme-t-elle. 

De son côté, Pravesh Rughoo, le fils de la victime, raconte que les agresseurs ont menacé sa mère et lui ont lancé des pierres. «J’ai essayé de courir après l’agresseur qui était muni d’un sabre. Ils ont lancé une brique sur moi et j’ai dû me rendre à l’hôpital pour y recevoir des soins », confie-t-il. 

Pravesh Rughoo y a aussi conduit sa mère, Kamlawtee Rughoo, qui gisait dans une mare de sang. « Ce n’est que quand ma femme est venue me rendre visite qu’elle m’a annoncé le décès de ma mère », ajoute Pravesh Rughoo.

 

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !