Faits Divers

Agression mortelle de Beedianand Appalasawmy : Nazir Banee jugé coupable

Nazir Banee Nazir Banee avait violemment giflé Beedianand Appalasawmy causant sa mort.

Nazir Banee, 56 ans, habitant Riche-Mare, a été jugé coupable d’agression mortelle, devant la Cour intermédiaire, le mardi 12 novembre. Il avait violemment giflé Beedianand Appalasawmy causant sa mort en 2017. Les plaidoiries avant l’énoncé de la sentence seront entendues le 21 novembre.

Nazir Banee, un habitant de Riche-Mare, à Flacq, a répondu devant la Cour intermédiaire le mardi 12 novembre de coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. Nazir Banee, 56 ans, est accusé d’avoir violemment giflé Beedianand Appalasawmy, 66 ans, le 7 avril 2017, dans un restaurant à Flacq, ce qui a causé sa mort. L’accusé avait plaidé coupable. Il est défendu par Me Reena Ramdin. Alors que la poursuite est assurée par Me Audrey Sungly, Senior State Counsel. 

La déposition de l’accusé a été lue et produite devant le tribunal mardi par l’inspecteur Dwarka, de la brigade antidrogue de Flacq. Nazir Banee raconte que le 7 avril 2017, il s’était rendu dans un restaurant en compagnie d’un ami pour prendre un pot. Il relate que lorsqu’il est allé acheter du rhum et des cigarettes, Beedianand Appalasawmy a menacé de le tuer. Ce dernier se tenait près de la caisse.

Il a expliqué qu’il ne connaissait pas Beedianand Appalasawmy et ne comprenait pas pourquoi celui-ci le menaçait, car il n’avait jamais eu d’anicroche avec lui. 

Assistance médicale

Nazir Banee soutient que c’est Beedianand Appalasawmy qui l’a giflé en premier et qu’il n’a fait que riposter. Cependant, après avoir reçu une gifle sur la joue droite, Beedianand Appalasawmy a perdu l’équilibre et il est tombé sur le carrelage. Une personne a alors remarqué qu’il était blessé à la tête et saignait abondamment. 

Dans sa version des faits à la police, Nazir Banee relate que c’est lui qui a sollicité une assistance médicale pour que Beedianand Appalasawmy soit transporté d’urgence à l’hôpital. Toutefois, celui-ci y a rendu son dernier souffle, alors qu’il recevait les premiers soins. L’autopsie a attribué sa mort à une « brain contusion ». 

Nazir Banee dit s’être rendu à l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé de Beedianand Appalasawmy. En apprenant la mort de celui-ci, il a quitté l’hôpital et s’est rendu à Rose Hill où il était supposé de se rendre à son lieu de travail. Toutefois, la police l’a interpellé. 

Contre interrogé par Me Reena Ramdin, l’inspecteur Dwarka a confirmé que l’accusé a infligé une seule gifle à la victime. Et qu’il a entièrement coopéré avec la police lors de l’enquête policière. 

« Mo deman lakour exkiz. Prosen fwa mo pa pou fer sa… », a déclaré Nazir Banee sous serment, devant la Cour intermédiaire, le mardi 12 novembre. Il comparaîtra à nouveau le 21 novembre pour les plaidoiries sur sa sentence.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019