Faits Divers

Agression mortelle de Beedianand Appalasawmy : Nazir Banee condamné à sept ans de prison 

Nazir Banee

Le verdict a été prononcé, le jeudi 5 décembre 2019, en cour intermédiaire. Nazir Banee, un habitant de Riche-Mare, âgé de 56 ans, a été condamné à sept ans de prison. Il avait violemment giflé Beedianand Appalasawmy, 66 ans, causant la mort de celui-ci en avril 2017. L’accusé avait plaidé coupable de coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. 

«Ou ena enn tendance violent. Malgré ki oune ena plizir condanation dan le passé, ou pane sanzé pu ou kapav réintégré la société. Ou pena control lor ou colère. Ou comportement ki ou ena la danzéré pour la société », a martelé la magistrate Nadjiyya Dauhoo à l’égard de Nazir Banee, le jeudi 5 décembre 2019, à l’énoncé du verdict. 

Cet habitant de Riche-Mare, à Flacq, a été condamné à sept ans de prison en cour intermédiaire pour l’agression mortelle de Beedianand Appalasawmy. Nazir Banee avait plaidé coupable sous une accusation de coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer.  

Le ministère public reproche à l’accusé d’avoir violemment giflé Beedianand Appalasawmy, 66 ans, le 7 avril 2017, dans un restaurant à Flacq, ce qui a causé sa mort. Nazir Banee était représenté par Me Reena Ramdin. Alors que la poursuite était assurée par Me Audrey Sungly, Senior State Counsel. 

Par ailleurs, la magistrate dit avoir pris en compte les antécédents de Nazir Banee. Ce dernier a déjà été condamné à cinq reprises pour des délits de vol. Il détient également des antécédents pour possession d’arme et pour s’être évadé. Mais ce qui retient l’attention est qu’il a déjà écopé de six ans de prison, en 1999, pour agression mortelle. De plus, il a aussi écopé de six semaines d’emprisonnement en 2007 pour agression causant plus de 20 jours d’incapacité à sa victime. Et en 2014, il avait été condamné à six mois de prison pour agression avec préméditation. 

Antécédents 

La magistrate a fait ressortir que les antécédents de Nazir Banee indiquent qu’il a tendance à enfreindre la loi et à commettre ces agressions. De plus, la cour a noté que la gifle qu’a infligée Nazir Banee à Beedianand Appalasawmy a été très violente. La gifle a été fatale d’autant plus que la victime était âgée et avait consommé de l’alcool. 

Dans sa déposition à la police, Nazir Banee avait déclaré qu’il s’était rendu dans un restaurant en compagnie d’un ami pour prendre un pot. Il relate que lorsqu’il est allé acheter du rhum et des cigarettes, Beedianand Appalasawmy a menacé de le tuer. Il a expliqué qu’il ne connaissait pas Beedianand Appalasawmy et ne comprenait pas pourquoi celui-ci le menaçait, car il n’avait jamais eu d’anicroche avec lui.

Nazir Banee a soutenu que c’est Beedianand Appalasawmy qui l’a giflé en premier et qu’il n’a fait que riposter. Cependant, après avoir reçu une gifle sur la joue droite, Beedianand Appalasawmy a perdu l’équilibre et il est tombé sur le carrelage. Le rapport de l’examen post mortem a conclu que la victime est décédée suite à une « brain contusion ». 

Lors de sa déposition en cour, Nazir Banee avait présenté des excuses et dit sincèrement regretter son acte. Il avait déclaré que c’est la victime qui l’avait provoqué et qu’il n’a fait que riposter. Il a soutenu avoir entièrement coopéré avec la police lors de l’enquête policière.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !