Live News

Agression de trois policiers à Montagne-Blanche : un caporal dénonce les pressions de plusieurs VIP pour relâcher les suspects

Des membres du gouvernement sont-ils intervenus après l’agression de trois policiers le dimanche 23 mai dernier à Montagne-Blanche afin de faire libérer les suspects sur parole?

Un caporal a consigné une entrée au poste de police de cette même localité ce mercredi 26 mai en indiquant que des élus et des hauts gradés de la police ont fait pression pour tenter d’étouffer cette affaire.

Selon lui, cette situation est en train de créer un climat de terreur au sein du poste de police de Montagne-Blanche, les agents ne pouvant faire leur travail correctement.

Le caporal dit agir en conformité avec la « Police Act » pour dénoncer ces agissements qui démotivent les agents dans l’exercice de leurs fonctions, étant donné que bien que les trois policiers blessés aient obtenus vingt jours de congé maladie, les suspects ont été libérés sur parole afin qu’ils n’aient pas à passer la nuit en détention.

Il fait également part de son désir de saisir l’Independent Commission Against Corruption pour une autre affaire. 
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !