Faits Divers

Agression avec circonstances aggravantes : amende de Rs 25 000 pour une fracture du fémur droit

Hôpital Dr A. G. Jeetoo

Un laboureur n’a pas apprécié qu’un maçon se tienne près de sa salle de bains, au moment où sa belle-sœur prenait sa douche. Une dispute a éclaté entre les deux hommes.

Le laboureur a eu une fracture du fémur droit et a dû subir une intervention chirurgicale. Quant au maçon, il a été traduit devant la cour intermédiaire pour agression avec circonstances aggravantes. Il s’en est sorti avec une amende de Rs 25  000. Cet incident a eu lieu, le 30 juillet 2012, à Petite-Rivière.

Le maçon, âgé de 26 ans, était poursuivi devant la cour intermédiaire pour agression avec circonstances aggravantes. Il était accusé d’avoir infligé des coups à un laboureur, âgé de 53 ans, le 30 juillet 2012. Celui-ci a été incapable de travailler pendant vingt jours. Il a eu une fracture du fémur droit et a dû subir une opération à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, à Port-Louis, où il avait été admis. Lors du procès, le maçon avait plaidé non coupable.

Le Dr Bagwanduth Bhujun a expliqué à la cour avoir examiné le laboureur. Ce dernier, dit-il, a subi une opération, le 10 août 2012. Il a pu regagner son domicile, le 25 août 2012. Il a déclaré que la fracture a pu être causée soit par des coups ou par une chute.

Quant au laboureur, il est revenu sur les événements de son agression. Il a déclaré qu’il se rendait aux toilettes, lorsqu’il a vu l’accusé assis près de sa salle de bains. Cela alors que sa belle-sœur prenait une douche. Il n’a pas apprécié et a demandé à l’accusé de quitter les lieux. Mais ce dernier n’a pas obtempéré. Une dispute a éclaté entre eux.

Selon le laboureur, l’accusé lui a infligé des coups à son pied droit. Il a ajouté qu’il est tombé et ne parvenait pas à se relever. Il a ensuite été transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo pour des soins. Il a ajouté que l’accusé consommait de l’alcool en compagnie de son frère.

De son côté, l’accusé a admis qu’il se trouvait, le jour du délit, en compagnie du frère du laboureur et qu’il consommait tous deux des boissons alcoolisées.

Une bagarre a éclaté entre le laboureur et lui quand il lui a demandé de quitter les lieux. Il a souligné que le laboureur et lui sont tombés et que ce dernier s’est blessé.

Il a aussi admis qu’il s’asseyait près de la salle de bains du laboureur avant l’altercation. Or, dans sa déclaration à la police, il avait donné une autre version des faits. Il avait déclaré qu’il était assis près des toilettes et de la salle de bains.

Dans son jugement, le magistrat Raj Seebaluck souligne que le jour du délit, l’accusé était en état d’ébriété. De plus, le Dr Bagwanduth Bhujun est venu soutenir la version du laboureur. Le magistrat a conclu que la poursuite a établi l’accusation contre le laboureur.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !