Faits Divers

Agressée à coups de gourdin par sa belle-fille - La retraitée : «Elle veut devenir propriétaire de la maison»

Geeta (prénom modifié), 68 ans, habitant Union Park, a été agressée à coups de gourdin, mercredi à son domicile. Elle accuse nul autre que sa belle-fille. La retraitée se dit victime de maltraitance depuis 2012. 

Geeta dit craindre pour sa sécurité. Mercredi, alors qu’elle priait dans sa cour, sa belle-fille, que nous prénommons Sandhya, se trouvait au premier étage de leur maison. Elle aurait proféré des injures à son égard et lui aurait lancé : « To enn fam an dezord, bebet pou sorti ziska dan to labous. » Geeta n’a réagi. 

Selon les dires de la sexagénaire, Sandhya est descendue et lui a assené plusieurs coups de gourdin. Elle l’a aussi menacée : « Mo pou kas twa zordi. » Geeta a pu prendre la fuite. Elle a porté plainte au poste de police. Ensuite, elle s’est rendue à l’hôpital de Rose-Belle pour recevoir des soins. 

Contactée, Geeta affirme qu’elle vit un véritable calvaire. « Ma belle-fille me maltraite souvent et elle m’insulte devant tous les membres de la famille. Ses paroles sont blessantes. C’est une femme autoritaire et elle veut devenir propriétaire de la maison. Elle m’oblige de faire ce qu’elle veut », raconte Geeta.

« Si mo pa ti resi sove, zordi mo kadav ki ti pou la, pa mwa. C’est la première fois que ma belle-fille m’agresse. Elle a dépassé les limites. Je crains pour ma sécurité. J’ai maintenant peur de vivre dans ma propre maison », dit Geeta. Quant à Sandhya, elle est recherchée par la police.