Actualités

Agalega : les travaux ont débuté mercredi

Les travaux à Agalega devaient débuter officiellement le mardi 12 février mais c’est finalement un jour après que les travaux ont débuté. Car certains ouvriers indiens étaient encore bloqués à bord du Mauritius Trochetia. 

Agalega va connaître de grands développements dans les mois à venir. Le groupe de 85 employés qui avaient quitté Maurice le samedi 2 février a finalement pu descendre du Mauritius Trochetia mardi. « Au lundi 4 février, certains travailleurs indiens étaient toujours bloqués sur le navire, de même que certains équipements. Mais, maintenant ils sont tous à terre et certains habitent toujours au ‘refugee centre’- (Centre Tsunami), car leurs équipements se trouvent toujours sur le navire », explique Alain Marie, un habitant d’Agalega. À bord du navire se trouvaient également deux officiers de la Mauritius Ports Authority (MPA). 

Malgré cela, depuis l’année dernière plus d’une centaine d’ouvriers indiens se trouvent déjà dans l’île. Ils ont déjà commencé des travaux préliminaires. « Des terrains sont en train d’être déblayés. Il y a aussi des tractopelles que les ouvriers sont en train d’utiliser en ce moment pour les travaux. Mais il y a d’autres plus grands équipements sur le navire », souligne Alain Marie. Ce dernier indique que des placards ont déjà été installés là où les travaux seront effectués. 

Au sein de l’Outer Islands Development Corporation (OIDC), on indique qu’une fois tous les travailleurs et les équipements seront à terre, les travaux vont commencer. « Il y aura deux à trois chantiers en parallèle, car la construction d’un hôpital est également prévue », souligne un proche du dossier. Ce dernier indique que les travaux ont débuté mercredi. Outre le Mauritius Trochetia, Maurice dispose aussi du Barracuda pour partir à Agalega, mais cela se fait quand il y a quelque chose de spécifique. 

C’est le plus grand chantier que l’archipel va connaître, avec la construction d’une piste d’atterrissage de 3 000 mètres de long et l’aménagement d’un mini-port. La piste d’atterrissage dans l’île avait été construite dans les années 1984-1985. En 1998, il y a eu des travaux de réhabilitation, mais le bitume utilisé n’avait pas adhéré à la surface et, au fil du temps, a commencé à se détacher. Avec ce projet, des B737-900 et l’Airbus 321 pourront atterrir.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income