Actualités

Affaire Sunkai : des victimes insistent sur la présence du DPP

Sunkai

La motion logée par 1047 victimes, du plan Ponzi de Bhimla Ramloll, a été appelée, le lundi 17 juin 2019, en Cour suprême. Les victimes demandent aux autorités de dégeler Rs 273 259 500. Elles ont logé une action en Cour suprême par l’intermédiaire de leur avoué et mandataire, Me Kaviraj Bokhoree. Elles déclarent dans leur demande, avoir obtenu chacun des jugements contre la compagnie Sunkai. Or elles n’ont toujours pas été payées.

D’où leur demande pour le dégel de la somme. Le lundi 17 juin 2019. Me Kaviraj Bokhoree a présenté un affidavit au nom des victimes. Affidavit en réponse à ceux déposés précédemment par les défendeurs. L’avoué insiste, dans le document présenté au chef juge Eddy Balancy, sur la présence du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) dans l’affaire. L’avoué explique que le DPP a intenté des poursuites au pénal contre les représentants de Sunkai. D’où le fait que celui-ci reste une partie concernée par la motion présente.

L’avoué répondait ainsi à une requête présentée auparavant par Me Karen Parson, State Attorney. Celle-ci avait demandé à ce que le DPP soit mis hors de cause dans l’affaire, car celui-ci n’est plus la « Enforcement Authority » et aussi du fait que l’argent n’est pas en la possession du DPP. Me Doorgesh Kumar Manikaran, Senior State Attorney et qui représente le CP et la FIU, a demandé un renvoi pour répondre à l’affidavit de Me Kaviraj Bokhoree. L’affaire sera appelée le 1er juillet 2019.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !