Actualités

Affaire Sumputh : fin de la première partie de l’enquête 

Vijaya Sumputh a été une nouvelle fois interrogée par les enquêteurs de l’Independent Commission Against Corruption (Icac) vendredi matin. L’ex-directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care a été entendue ‘under warning’ sur la hausse de son salaire quand elle occupait ce poste.

Elle devra encore retourner au quartier général de la commission anticorruption dans les jours à venir. Selon des sources proches de l’Icac, ce n’est qu’une première partie de cette enquête qui a été bouclée à ce stade. Les enquêteurs entameront  prochainement une nouvelle étape. C’est en compagnie de l’avocat Hervé Duval Junior que Vijaya Sumputh est arrivée dans les locaux de la commission anticorruption vers 9 heures et est repartie deux heures plus tard.

La première partie de l’enquête concerne directement le rapport du Fact Finding Committee (FFC), présidé par l’Assistant Solicitor General, Lutchmeeparsad Aujayeb. C’est le contenu de ce rapport qui est passé au crible.

Cette affaire fait suite à plusieurs questions parlementaires adressées au ministre de la Santé, le Dr Anwar Husnoo, sur une hausse salariale de Rs 100 000, non justifiée. Son salaire mensuel est passé de Rs 200 200 à Rs 323 200.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income