Live News

Affaire St-Louis : les autorités mauriciennes en présence d’informations sur les aveux des employés de BWSC 

La centrale thermique de St-Louis

Les autorités mauriciennes en présence d’informations sur les aveux des employés de la firme Burmeister and Wain Scandinavian Contractor (BWSC) dans l’affaire St Louis. 

Raison pour laquelle la commission anti-corruption a sollicité le bureau de l’Attorney General pour une Mutual Legal Assistance avec les autorités Danoises. 

Le bureau de l’Attorney General a déjà contacté celui du Danemark en début de semaine et une réponse est attendue prochainement. 

L’enquête a débuté en 2018 par la police danoise et plusieurs employés de la firme BWSC ont été sanctionnés. 

Les autorités mauriciennes veulent avoir des détails sur cette enquête et ses retombées car elles sont en présence de certaines informations selon lesquelles des noms auraient été balancés à la police danoise au cours de cette enquête. C’est-à-dire des intermédiaires qui auraient réceptionné des pots-de-vin. 

L’affaire pourrait être portée devant une cour de justice au Danemark et ce sera à un juge de décider de la marche à suivre. 

En cas de réponse favorable, les enquêteurs de la commission anti-corruption pourraient se rendre au Danemark pour auditionner les anciens employés de BWSC, impliqués dans cette affaire. 

La fermeture des frontières à cause de la COVID-19 reste toutefois un obstacle pour le bon déroulement de cette enquête.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !