Live News

Affaire St-Louis : Bertrand Lagesse de retour à l'Icac

Bertrand Lagesse est de retour à la commission anti-corruption. Il est arrivé au siège de l'Icac aux alentours de 9 heures ce lundi. Il est soupçonné d’être un intermédiaire dans l’affaire St-Louis ; une affaire qui a entraîné la révocation d’Ivan Collendavelloo en tant que Premier ministre adjoint le jeudi 25 juin.

Bertrand Lagesse a été interrogé une première fois samedi. Son avocat, Me Joy Beeharry, avait à sa sortie des locaux  de l’Icac, déclaré que son client est un ingénieur en centrale énergétique et que c’est à ce titre qu’il avait collaboré avec la firme danoise BWSC. Celle-ci avait décroché un contrat de Rs 4,3 milliards pour un projet d'installation de quatre turbines et d'aménagement à la centrale de St-Louis. Ce contrat est entaché d'allégations de corruption.  

« Pendant des années sa société d’ingénierie a conseillé, non seulement BWSC, mais aussi d’autres pointures internationales dans le domaine. Aujourd’hui il a donné des clarifications sur l’implication de sa compagnie d’ingénierie dans le projet de St Louis en tant que consultant. Il reste à la disposition de l’Icac pour tout complément d’information », avait déclaré Me Joy Beeharry à la presse.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !