Live News

Affaire St-Louis : Alain Hao Thyn Voon arrêté

Alain Hao Thyn Voon, Managing Director de PADCO, a été arrêté par l’Icac dans l’après-midi de ce mardi après-midi, 29 septembre. Il avait été convoqué au siège de la Commission anticorruption à la mi-journée dans l’affaire St-Louis.

Alain Hao Thyn Voon sera présenté devant la Cour de Port-Louis pour sa mise en inculpation provisoire.

L’Icac s’intéresse à plusieurs projets entrepris par PADCO, plus particulièrement le projet à la centrale thermique de St-Louis. Un projet au coût de Rs 4,3 milliards financé par la Banque Africaine de Développement.  

L'enquête de la commission vise à établir s'il y a eu des pots-de-vin dans cette affaire.

PADCO a été placée sous administration volontaire depuis le 7 juillet dernier. L’entreprise, qui a été citée dans l’affaire St-Louis, fait également l’objet d’une enquête du CCID sur des allégations entourant six fausses garanties bancaires, totalisant la somme de Rs 210 millions.

Il s'agit de la seconde arrestation dans l'affaire St-Louis. Bertrand Lagesse a été arrêté par l’Independent Commission Against Corruption (Icac) le 4 septembre dernier. Il est soupçonné d’être un intermédiaire dans cette affaire.

Bertrand Lagesse, qui a été inculpé en Cour de Port-Louis sous une accusation provisoire de « Money Laundering », a été remis en liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 300 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 2 millions.

L’affaire St-Louis concerne des allégations de « fraudulent and corrupt practices» faites par l'African Development Bank [BAD] entourant un projet de réaménagement de la centrale de St-Louis. Ce projet au coût de Rs 4,3 milliards, financé par la BAD, a été décroché par la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, à l'issue d'un appel d'offres. Le projet concernait l'installation de quatre turbines de 15 MW chacune à la centrale de St-Louis.

Selon un communiqué émis par la BAD le lundi 8 juin, son équipe ((BAD, Ndlr) ayant mené l'enquête dispose de preuves selon lesquelles Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a donné des pots-de-vin à des Mauriciens à travers un intermédiaire pour obtenir des informations confidentielles sur l'exercice d'appel d'offres.

L’affaire St-Louis avait conduit à la révocation d’Ivan Collendavelloo en tant que Premier ministre adjoint le jeudi 25 juin 2020. Le nom du leader du MMM, Paul Bérenger, a été également cité dans cette affaire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !