Actualités

Affaire Sobrihno à l’Icac : l’opération de décryptage d’informations a débuté

Alvaro Sobrihno Alvaro Sobrihno

L’opération de décryptage d’informations de l’Independent Commission Against Corruption (Icac) a débuté le lundi 3 septembre, après presqu’une semaine d’audition de l’homme d’affaires angolais Alvaro Sobrihno. Son « contact point » à Maurice devrait être convoqué une fois le nouveau calendrier de travail des enquêteurs établi.

Si l’homme d’affaires angolais s’est tiré d’affaire sans avoir été présenté devant la justice mauricienne, certains autres protagonistes ne devraient pas jouir du même sort. Les circonstances de certains événements liés à l’acquisition d’appartements luxueux au Royal Park, l’accès au VIP lounge et au Chateau du Réduit doivent être tirées au clair par l’Icac.

C’est désormais Dass Appadu qui sera sous les feux des projecteurs. Les enquêteurs de l’Icac devront procéder prochainement aux nouvelles convocations des personnes mentionnées par Alvaro Sobrihno. Elles seront confrontées à la version du milliardaire angolais qui a soutenu ses dires par des « documentary evidences » à plusieurs étapes de son audition.

Alvaro Sobrihno a pu convaincre l’Icac de son « intégrité  » en tant qu’homme d’affaires, expliquant qu’il jouit d’une bonne réputation dans les affaires. Par ailleurs, parmi les « documentary elements  » dont dispose l’Icac figure une liste comprenant plusieurs correspondances, notamment des échanges de courriels entres plusieurs protagonistes de l’affaire.