Actualités

Affaire Roches-Noires : la défense présente une motion de «no case to answer» 

Plus aucun autre témoin ne sera interrogé dans l’affaire Roches-Noires dans laquelle Navin Ramgoolam est poursuivi pour entente délictueuse.

Développement de taille, le mardi 11 juin 2019 en cour intermédiaire, dans le procès intenté à Navin Ramgoolam dans l’affaire Roches-Noires. La poursuite a décidé de mettre un terme à l’audition des témoins. La défense a alors présenté une motion de « no case to answer ». Motion qui sera débattue le 2 juillet suivant l’objection de la poursuite.

Un représentant de l’Independent Broadcasting Authority, un haut fonctionnaire du Prime Minister’s Office et un cadre du Registrar of Companies ont témoigné le mardi 11 juin 2019, devant les magistrats Raj Seebaluck et Razia Janoo-Jaunbocus en cour intermédiaire. Ce sont les derniers témoins entendus dans l’affaire Roches-Noires, la poursuite ayant décidé de ne pas interroger les autres personnes qui étaient sur sa liste. 

Parmi figuraient le directeur de l’information de Radio Plus Nawaz Noorbux et Anishta Gooljaury, l’ex-épouse de Rakesh Gooljaury. Ce dernier était le principal témoin de ce procès. Il avait écopé de 90 heures de travaux communautaires. Devant cette même instance judiciaire, il avait été jugé coupable d’effecting public mischief dans cette affaire. 

Après que Me Kesri Soochit (State Counsel), représentant la poursuite a indiqué que « the case is closed for prosecution », Me Gavin Glover, un des avocats de Navin Ramgoolam, a présenté une motion de no case to answer. Il estime que la poursuite n’a pu produire de preuves concrètes contre son client. Cette motion sera débattue le 2 juillet prochain après l’objection de la poursuite.

Navin Ramgoolam est poursuivi aux côtés de Premnathsing Jokhoo et Rampersad Sooroojbally, devant la cour intermédiaire, pour entente délictueuse. Les trois hommes sont accusés d’avoir ourdi un complot pour que Rakesh Gooljaury fasse une fausse déclaration à la police après le vol perpétré au bungalow de l’ancien Premier ministre dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 à Roches-Noires. Ils plaident non coupables.
Navin Ramgoolam est défendu par sir Hamid Moollan, Queen’s Counsel, Me Gavin Glover, Senior Counsel, Me Robin Ramburn, Senior Counsel et Me Shaukat Oozeer. Me Narghis Bundhun, Senior Counsel, défend Rampersad Sooroojbally, tandis que Dev Jokhoo a retenu les services de Mes Mooloo Gujadhur et Kevin Lukeeram. 

La poursuite est représentée par Me Mohanasundary Naidoo, Senior Assistant Director of Public Prosecutions, assistée de Mes Jean-Michel Ah Sen, Principal State Counsel, et Kesri Soochit, State Counsel. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !