Live News

Affaire Rigg Singh Needroo : le policier Purguss n’est pas apte à témoigner 

Dr Yash Shakti Maunick, chirurgien orthopédique.

L’état de santé précaire du policier Baboo Ekantisingh Purguss ne le permet pas de témoigner en Cour. Ce sont les propos du Dr Yash Shakti Maunick, chirurgien orthopédique de l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam National à Pamplemousses. Une décision de la poursuite est attendue, le 12 décembre 2022, étant donné que le policier est le témoin principal. C’est dans le cadre du procès intenté à Rigg Singh Needroo, accusé d’avoir écrit un message à caractère offensif sur Facebook au préjudice de Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth.  

Le constable Purguss avait été victime d’un accident de la route, le 18 juin 2022, sur l’autoroute à Riche-Terre. Il est admis à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam National pour des traitements. 

Le Dr Yash Shakti Maunick, chirurgien orthopédique, avait examiné et traité le policier. Le 31 octobre 2022, il avait effectué un rapport concernant l’état de santé du constable. Il ressort que ce dernier a subi plusieurs fractures. Et qu’il lui reste plusieurs autres interventions chirurgicales à subir. Selon le médecin, le constable est toujours sous traitement et qu’à présent, il n’est pas médicalement apte à témoigner. 

Le médecin a soutenu que le policier est alité et qu’il ne peut ni s’asseoir ni se tenir debout. Le Dr Yash Shakti Maunick a expliqué, par ailleurs, que la chirurgie que subira le policier est complexe et qu’il ne peut pas se prononcer à ce stade quand ce dernier pourra témoigner. 

À la lumière du témoignage du Dr Yash Shakti Maunick, la poursuite a réclamé du temps pour statuer. Cela, vu que le constable Baboo Ekantisingh Purguss est un témoin clé dans cette affaire. Le procès a été ajourné au 12 décembre 2022. 

Rigg Singh Needroo, un directeur de compagnie de 41 ans, domicilié à Morcellement Saint André, est reproché d’avoir posté sur son profil Facebook un message ayant trait à des caractères offensifs. Cela, au préjudice de Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth. Délit qui aurait été commis le 29 août 2018. Il plaide non coupable. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !