Faits Divers

Affaire Navingate 2 - Kathy Thomas : «Cette vidéo a anéanti ma vie» 

Kathy Thomas

Depuis la diffusion de la vidéo intitulée « Navingate 2 », Kathy Thomas, qui y figure, dit avoir perdu le sommeil. La mère de famille martèle que les images, prises il y a huit ans, ont été sorties de leur contexte. Elle a porté plainte pour diffusion d’images sans son consentement.

Lorsque nous la rencontrons dans l’ouest du pays, Kathy Thomas confie qu’elle est plus que jamais déterminée à rétablir les faits. La mère de famille de 43 ans, qu’on voit dans la vidéo intitulée « Navingate 2 » en compagnie notamment de Navin Ramgoolam et d’autres personnes, martèle que les photos et le clip ont été tronqués. Elle a d’ailleurs porté plainte au Central Criminal Investigation Department. 

« Je veux que justice soit faite. Je n’ai jamais autorisé la publication de telles photos ni leur projection sur grand écran durant des rassemblements politiques », a-t-elle déclaré au Défi Quotidien. Cela fait une dizaine de jours que la vidéo est diffusée sur les réseaux sociaux et dans des rassemblements politiques. La quadragénaire explique que ces photos ont été prises il y a huit ans lors d’une fête privée à laquelle elle avait été conviée par Nandanee Soornack. En effet, Kathy Thomas était une employée d’Airway Coffee. 

Ce qu’elle ne comprend pas c’est pourquoi avoir rendu public uniquement des clichés d’elle en les enlevant de leur contexte, alors qu’il y avait d’autres personnes à la fête. « Mo problem sa. Mo amiz kouma mo le. Mo asime. Me se mo lavi prive sa. On tente de me faire passer pour une femme que je ne suis pas », lâche-t-elle. « Lors de cette fête, on a dansé et on a joué à faire des mimiques, sans aucun préjugé ni arrière-pensée », précise-t-elle.

Kathy Thomas dit espérer que la police enquêtera sur la manière dont ces photos et cette vidéo ont été mises en circulation. Car depuis qu’elles ont été rendues publiques, la mère de famille n’en dort plus. « Cette vidéo a anéanti ma vie. Elle porte atteinte à ma personne. Elle nous porte préjudice, ma famille et moi », explique-t-elle. Elle dit devoir subi le regard réprobateur d’autrui. 

Questions à…

Quelle est la nature de votre relation avec Navin Ramgoolam ? 
C’est un simple ami. Nandanee Soornack me l’avait présenté. On avait discuté entre amis. Je ne vois pas pourquoi on a publié ma photo hors contexte pour chercher d’insinuer des choses. Ces photos ont été tronquées. Il y en a une, par exemple, sur laquelle on me voit tenir mon bustier. Certains ont voulu faire croire que je me rhabillais, ce qui est totalement faux. 

Quelle est votre appartenance politique ? 
Je ne m’intéresse pas à la politique. Je n’ai jamais participé à de rassemblements politiques. Certains médias publient des faussetés. Il faut faire attention. Il y a beaucoup de Deep Fake.   

Qu’ils essaient d’apporter une photo de moi dans un congrès politique ! 

Regrettez-vous votre présence à cette fête ? 
Je ne regrette rien. J’aime m’amuser et c’était privé. Même si cela avait été Barack Obama à la place de Navin Ramgoolam, cela n’aurait rien changé. Si c’était à refaire, je le referais. Je n’étais pas seule à cette fête. J’y étais sur l’invitation de Nandanee Soornack. J’ai fait sa connaissance au moment où elle m’a embauché. J’ai travaillé dans ses magasins. Elle a confiance en moi. Je suis honnête. Au fil du temps notre amitié a grandi. Nous avons aussi voyagé ensemble pour affaires. Nous avons souvent été à plusieurs fêtes ensemble.  

Comment ces vidéos ont-elles été publiées ?
C’est Jeshna Soornack et Aditya Lama qui avaient une caméra. Je croyais qu’elles prenaient uniquement des photos, pas des vidéos. J’ai contacté Jeshna par messages. Elle m’a fait comprendre que ce n’est pas elle qui a mis ces images en circulation. Tout ce que je souhaite c’est comprendre comment ces clichés et vidéos ont été partagés. Je veux que justice me soit rendue pour le mal que je subis. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !