Actualités

Affaire Mohamed vs Kathi Lynn Austin : jugement mis en délibéré

Les deux procès en réclamation de dommages logés par la famille Mohamed à l’encontre de l’Américaine Kathi Lynn Austin de l’ONG Conflict Awareness ont été appelés en Cour suprême, le mercredi 5 septembre. Le Senior Counsel, Yousuf Mohamed et ses deux fils, Shakeel et Zakir, ont expliqué comment ce rapport leur a causé préjudice. Le juge David Chan Kan Cheong a mis son jugement en délibéré.

L’avocat Shakeel Mohamed réclame Rs 50 millions de dommages.
L’avocat Shakeel Mohamed réclame Rs 50 millions de dommages.

À l’appel des procès, l’Américaine Kathi Lynn Austin a, une fois de plus, brillé par son absence. Néanmoins, l’avocat des Mohamed, Me Désiré Basset, Senior Counsel (SC), a demandé que les procès soient entendus. Motion agréée par le juge David Chan Kan Cheong. Me Yousuf Mohamed et ses fils Shakeel et Zakir réclament chacun des dommages de Rs 50 millions à Kathi Lynn Austin pour des préjudices subis suite à la publication de son rapport de 2012 où elle les avait cités.  

Le Senior Counsel dit avoir beaucoup souffert suite au rapport de Kathi Lynn Austin.
Le Senior Counsel dit avoir beaucoup souffert suite au rapport de Kathi Lynn Austin.

Me Shakeel Mohamed assure qu’il a appris l’existence du rapport de Kathi Lynn Austin à travers la presse. Dans son rapport, l’Américaine aurait mentionné que l’ex-ministre du Travail aurait tenté d’user de son influence et de sa position ministérielle en faveur d’Island Air System, soit en faveur de ses proches. « I was totally shocked. I really did not know what was going on. This has caused me a lot of harm in both my political and professional career. What she wrote is a bunch of lies and fabricated stories », a affirmé Me Shakeel Mohamed. « Ma réputation a pris un sale coup suite à la publication de ce rapport. »

L’avocat Zakir Mohamed affirme que le rapport est mensonger.
L’avocat Zakir Mohamed affirme que le rapport est mensonger.

Yousuf Mohamed, SC, faisant l’historique de l’affaire, a soutenu qu’Andrei Kosolapov, ressortissant russe, accompagné de Nadeem Mosafeer, représentant la firme Gibson and Hills Ltd, avait retenu ses services en 2011.

Andrei Kosolapov et Nadeem Mosafeer s’étaient plaint qu’un dénommé Teddy Harrison avait dupé le premier nommé en lui faisant investir 350 000 dollars américains, prétendant que sa compagnie, Superfly Aviation Ltd, avait obtenu un Air Operator Certificate, portant la signature du directeur de l’Aviation civile de Maurice. Le Russe avait découvert que le certificat était faux.

L’Américaine avait cité les Mohamed dans son rapport datant de 2012.
L’Américaine avait cité les Mohamed dans son rapport datant de 2012.

Le SC dit avoir accompagné Andrei Kosolapov au CCID le 29 juillet 2011. Entretemps, le directeur de l’Aviation civile avait rapporté l’affaire de faux à la police de l’aéroport. Ce qui a abouti à l’arrestation de Teddy Harrison. « Kathi Lynn Austin est venue aux Mohamed Chambers en juin 2012, où elle a voulu savoir la teneur des conversations entre Andrei Kosolapov et moi. Je lui ai répliqué que cela était confidentiel », affirme-t-il. Ce qui ne lui aurait pas plu, indique le SC. « She started to put wild accusations on us », dit-il. « This is not going to end like this…» avait lancé Kathi Lynn Austin au Senior Counsel en quittant les Mohamed Chambers.

« It’s an attack on the whole family. I have never dealt in arms. I don’t even hold a gun permit », souligne Me Yousuf Mohamed. Me Zakir Mohamed, lui, a qualifié les allusions de Kathi Lynn Austin de « mensongères et pure fabrication ».

L’avocat de Kathi Lynn Austin se désiste
Me Vikash Teeluckdharry, avocat de Kathi Lynn Austin, a formulé une motion à l’appel des procès pour se désister de l’affaire pour manque d’instructions. Il a affirmé que sa cliente est au courant que les procès seront appelés le mercredi 5 septembre. Malgré cela, elle n’a pas répondu à ses correspondances et ne lui a pas donné des instructions pour préparer leur dossier. Le juge a agréé à sa demande.