Politique

Affaire MedPoint - Paul Bérenger : «Cela nuit à la réputation de Pravind Jugnauth»

Paul Bérenger

«BBann Lords pou inflianse par ka Pravind Jugnauth. » C’est ce qu’a avancé Paul Bérenger lors de la conférence de presse hebdomadaire du Mouvement militant mauricien (MMM), le samedi 19 janvier à Ébène. Il était principalement  question  de l’affaire MedPoint. 

Selon le leader du MMM, la réputation du Premier ministre a pris un « sale coup ». « C’est la première fois dans l’histoire du Commonwealth et du Privy Council qu’un Premier ministre en poste est jugé. Peu importe la décision finale qui sera rendue, cette affaire a fait beaucoup de torts à l’image et à la réputation du pays, mais surtout à Pravind Jugnauth », a-t-il affirmé.

Il a cependant précisé que le MMM ne fera aucun commentaire sur les arguments avancés par les deux parties. Selon lui, le jugement ne devrait pas tarder à être dévoilé. Paul Bérenger a également évoqué le déplacement du directeur général de l’Independent Commission against Corruption (Icac), Navin Beekarry, à Londres. « Apre voltfas l’Icac, Navin Beekarry divan divan... Apre kasiet figir », a-t-il ironisé. 

Le leader du MMM a pris « l’engagement solennel » que Navin Beekarry sera « révoqué de son poste dès que le gouvernement changera après les prochaines élections ». « La méthode de recrutement du directeur général de l’Icac sera complètement revue », a-t-il ajouté. 

Un nouveau système d’éducation

Autre sujet abordé : la gratuité des études supérieures. Paul Bérenger a dit souhaiter un changement complet du cursus scolaire. « Bizin revwar tou sistem ledikasion. Pou sa, bizin ena enn kikenn ki ena la kapasite reget sa sistem-la », a-t-il indiqué. 

Le leader mauve a avancé que son parti suivra avec une attention particulière ce dossier, car selon lui, certains cours à l’Université de Maurice seront éliminés pour réduire les coûts. Qui plus est, il est d’avis que les nouveaux critères d’admission en Lower VI auront un impact sur l’éducation supérieure. « Le Premier ministre a annoncé la mesure dans la confusion. Maintenant, ils annoncent que les élèves devront avoir cinq credits pour être acceptés en Lower Six en 2020. Nous serons vigilants sur ce dossier et déplorons que le gouvernement n’ait pas fait d’autres propositions valables », a-t-il déploré.

Sur le plan politique, Paul Bérenger a affirmé que le MMM ne finalisera pas sa liste de 60 candidats avant la proclamation des élections générales. « Nou pou rezerv bann sirpriz ek zot pou gagn sok. Nou persiade pou ena enn lalit a trwa », a-t-il lancé. 

Le leader du MMM a aussi commenté les élections présidentielles à Madagascar et la création d’un Musée intercontinental des esclaves.

Comité central du MMM : l’abolition de l’esclavage et la situation des pêcheurs évoquée 

Le comité central du Mouvement militant mauricien (MMM) s’est réuni le samedi 19 janvier 2019 au Hennessy Park Hotel, à Ébène. Les membres du comité ont passé en revue l’actualité politique de la semaine et la cérémonie de dépôt de gerbes du 1er février au monument de Pointe-Canon commémorant l’abolition de l’esclavage. Ils ont aussi parlé de la préparation du programme électoral du parti, dont un volet sera axé sur les pêcheurs. Une rencontre est prévue avec ces derniers dans les jours à venir.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation