Affaire MedPoint : la vie privée de Roshni Bissessur s’immisce dans le procès

Roshni Bissessur Roshni Bissessur, directrice adjointe du bureau de l’évaluation.

La vie conjugale de la directrice adjointe du bureau de l’évaluation est revenue au premier plan, lors du procès de Yodhun Bissessur et d’Anerood Jeebodhun sur la réévaluation de la clinique MedPoint.

Le contre-interrogatoire de Roshni Bissessur, directrice adjointe du bureau de l’évaluation, a révélé que cette dernière est mariée à un collègue. Celui-ci a été condamné à six mois de prison pour corruption et un des témoins à l’époque n’était autre qu’Anerood Jeebodhun.

Roshni Bissessur témoignait mardi dans le cadre du procès qu’intente la commission anti-corruption (Icac) à Yodhun Bissessur et Anerood Jeebodhun, ancien numéros un et deux respectivement, du bureau de l’évaluation. Ces derniers sont poursuivis devant la cour intermédiaire pour abus dans l’exercice de leurs fonctions, car ils sont accusés d’avoir procédé à une seconde évaluation de la clinique pour que son prix passe de Rs 75,7 millions à Rs 144 millions.

Face aux questions de Me Antoine Domingue, avocat d’Anerood Jeebodhun, Roshni Bissessur a révélé qu’elle est mariée à Pravesh Kumar Boulet, un Senior Government Valuer. Ce dernier a été condamné à six mois de prison par la cour intermédiaire le 25 mars 2016. Il a toutefois donné avis d’appel en Cour suprême.

Pravesh Kumar Boulet avait été arrêté le 11 novembre 2005 sur son lieu de travail. Selon l’acte d’accusation, il aurait sollicité un pot-de-vin de Rs 50 000 d’une femme pour réévaluer un emplacement qu’elle avait acheté à la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam, Port-Louis. Anerood Jeebodhun était assigné comme témoin lors de ce procès, présidé par la magistrate Anjalee Ramdin.

Toutefois, Pravesh Kumar Boulet et Roshni Bissessur n’étaient pas encore mariés en 2005, mais cette dernière s’était portée garante pour les besoins de la libération sous caution de son collègue. Leurs relations ont franchi une nouvelle étape trois années plus tard lorsque Roshni Bissessur a épousé Pravesh Kumar Boulet.

Le contre-interrogatoire de Roshni Bissessur par Me Antoine Domingue a aussi révélé que la directrice adjointe du bureau de l’évaluation avait décidé de se présenter en personne en cour alors que la sommation mentionnait qu’elle devait y déléguer un officier.

Quant à l’évaluation de la clinique MedPoint, Roshni Bissessur dit avoir agi sur la base des données qu’elle détenait pour l’hôpital de Souillac. Cet établissement avait fait l’objet d’une évaluation en 2008, vu que des investisseurs étrangers voulaient louer une partie de ses infrastructures pour y établir une clinique des yeux.

Hôpital gériatrique

Le contre-interrogatoire de Roshni Bissessur a pris fin mardi. L’audience a été ajournée au 9 janvier 2018.

Roshni Bissessur avait, en juillet 2010, eu pour tâche d’évaluer la clinique MedPoint dans le sillage de son acquisition par l’État pour l’aménagement d’un hôpital gériatrique.

Quant au terrain sur lequel se trouvait la clinique, elle a estimé sa valeur à Rs 7,5 millions par arpent. C’est ainsi qu’elle est arrivée à un chiffre de Rs 75,7 millions pour l’ensemble du bâtiment et du terrain.

Mais, quelques semaines après avoir soumis son rapport, Roshni Bissessur dit avoir reçu des directives de Yodhun Bissessur, son supérieur hiérarchique d’alors, pour entreprendre une nouvelle visite à la clinique MedPoint.

Cette nouvelle visite se déroule en compagnie de ses collègues, du Dr Krishan Malhotra et de l’épouse de ce dernier, Shalini Malhotra, qui est également la fille du ministre mentor, sir Anerood Jugnaut, et sœur de l’actuel Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Roshni Bissessur explique, lors de son témoignage, qu’elle ne comprenait pas la raison d’être de ce retour à la clinique MedPoint, vu qu’elle avait déjà rédigé et soumis son rapport.

Yodhun Bissessur et Anerood Jeebodhun sont défendus par Mes Ajay Daby et Antoine Domingue. La poursuite est représentée par Mes Atish Roopchand et Homanaaden Ponen. Le procès s’est déroulé devant les magistrates Wendy Rangan et Ida Dookhy Rambarun.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !