Actualités

Affaire Gaiqui : Me Goodarry fait valoir son droit au silence

Me Anoop Goodarry et Me Yousuf Mohamed

L’avocat Anoop Goodarry a expliqué n’avoir rien à dire au sujet de la publication des photos de David Gaiqui sur le réseau social Facebook.

C’était, lors d’une convocation dans la journée du mercredi 12 septembre, au Central Criminal Investigation Department (CCID), en compagnie de ses hommes de loi, Me Yousuf Mohamed (Senior Counsel), Me Adrien Duval, et Me Zahid Nazurally. Les hommes de l’ACP Devanand Reekoye devront compléter le dossier d’enquête avant de le soumettre au bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP), qui décidera de la marche à suivre.

La présence de l’avocat au CCID, dans la matinée du mercredi 12 septembre, s’insère dans le cadre de l’enquête entourant la publication des photos de David Gaiqui nu et menotté, au poste de police de Curepipe, après son arrestation.  

Me Anoop Goodarry a été confronté à des captures d’écran, prises sur son profil Facebook. Me Yousuf Mohamed, qui avait accompagné son collègue Goodarry, a alors donné une déclaration aux limiers du CCID. Il a expliqué que l’ancien suspect David Gaiqui avait consigné une déposition dans laquelle il affirmait n’avoir aucune objection à ce que son avocat, Me Anoop Goodarry, publie les photos de lui, nu et enchaîné, sur le site Facebook. A l’issue de son audition, Me Goodarry a été autorisé à partir.

David Gaiqui qui faisait l’objet d’une accusation provisoire pour une affaire de vol, avait été blanchi au début du mois de février. Trois éléments de la CID de Curepipe avaient été transférés à la suite d’une enquête sur les allégations de brutalité sur cet habitant de Pailles. David Gaiqui avait expliqué dans une déposition que des limiers du CCID étaient venus le voir au moment où il était en détention  pour lui demander d’identifier une photo. Ces policiers lui avaient présenté une photo imprimée de lui, nu et enchaîné au bureau de la CID.

Alors que les limiers du CCID avaient émis la convocation de l’homme de loi, Anoop Goodarry pour être interrogé Under Warning, les enquêteurs ont revu leur position, dans la matinée du mercredi 12 septembre, après  une intervention de Me Yousuf Mohamed.