Live News

Affaire dite «St-Louis» : deux experts danois donnent une nouvelle dimension à l’enquête de l’Icac

L’enquête de la commission anti-corruption (Icac) dans l’affaire dite « St-Louis » prend une nouvelle dimension avec la visite de deux experts du ‘National Cyber Crime Centre’. C’est une unité de la Danish National Police du Royaume de Danemark, qui fait partie de la Serious Crime Unit, spécialisée dans la recherche, l’acquisition, le traitement et l’analyse de données stockées sous forme numérique dans le combat contre les crimes financiers et d’autres délits. 

Durant leur séjour, ils ont aidé les officiers de la Commission dans la recherche et la récupération de certains éléments électroniques supprimés ou corrompus suite à des manœuvres avant leur saisie, à travers des équipements et logiciels à la pointe de la technologie. Les officiers du Digital Forensic Laboratory de l’Icac et des enquêteurs ont travaillé en étroite collaboration avec les deux experts danois et ont bénéficié de leur riche expérience et savoir-faire dans le domaine de la criminalité numérique pour l’avancement de l’enquête dite « St-Louis ».  

Les membres de cette unité danoise se sont aussi mis à la disposition de l’Icac, au-delà de cette collaboration, afin de partager leurs connaissances et d’aider les officiers de la commission à rajouter de nouvelles cordes à leur arc, notamment à travers de nouvelles outils électroniques comme la ‘Voice Analysis’. Ces nouvelles additions consolideront davantage les dossiers d’enquêtes et de poursuites, conformes aux procédures.  

Cet exercice a été rendu possible suite à la demande et l’aboutissement d’une entraide judiciaire (Mutual Legal Assistance), suivis d’un accord conjoint signé entre la commission et l’autorité danoise sous la forme d’une Joint Investigation Team (JIT) concernant l’affaire de la construction de la centrale thermique de St-Louis. 

Pour rappel, l’Icac bénéficie du soutien de la Serious Crime Unit (anciennement connu comme le Serious Economic and International Crime (Søik)) du Royaume de Danemark, qui fait partie du Working Group on Bribery de l’OCDE et de l'Agence de l'Union européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale (Eurojust). 

Avec l’apport de cette expertise, la Commission a franchi une étape importante pour la suite de son enquête.

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !