Bollywood

Affaire de braconnage : Saif Ali Khan, Tabu et Sonali Bendre pas acquittés dans le procès contre Salman Khan

Le procès de braconnage de 'blackbuck', animal protégé par la loi indienne et impliquant Saif Ali Khan, Tabu, Sonali Bendre, Neelam Kothari et un certain Dushyant Singh qui auraient accompagné Salman Khan, a pris une autre tournure.

La Cour du Rajasthan qui avait seulement condamné Salman Khan n’a aucune intention, maintenant, d'acquitter les autres accusés au bénéfice du doute. La Haute Cour de Jodhpur a décidé de rouvrir cette affaire.
La décision de les acquitter a été contestée par le gouvernement de l’État. Saif Ali Khan, Tabu, Sonali Bendre, Neelam Kothari devront comparaître très prochainement devant la Haute Cour de Jodhpur.

Cette affaire remonte à octobre 1998 – quand Salman Khan avait été traîné en Cour pour avoir tué deux animaux protégés par la « Wildlife Protection Act », lors d’une partie de chasse. Un des animaux avait été tué à Bhawa, Jodhpur le 26 septembre 1998 et l'autre à Ghoda Farms, le 28 septembre 1998. Ces délits avaient été commis au village de Kankani après une session de tournage de Hum Saath Saath Hai. L’acteur était aussi accusé d’avoir en sa possession un permis d’armes à feu déjà expiré.

Une déposition avait été faite contre Salman Khan par le département des Forêts, le 15 octobre 1998 sous l’Arms Act. Il est mentionné dans l’acte d’accusation que le permis d’armes à feu utilisé par l’acteur, lors de la partie de chasse au village de Kankani près de Jodhpur dans la nuit du 1er et 2 octobre 1998, était expiré. De ce fait, les armes étaient illégales. Ce procès contre Salman Khan a débuté, le 2 février 2006. Il a été suspendu pendant sept ans à cause des demandes de révision avant d’être pris sur le fond, en mai 2014.