Actualités

Affaire Betamax : Sinatambou et Gungah feront bel et bien l’objet d’un procès

Etienne Sinatambou  et Ashit Gungah Betamax intente un procès à Etienne Sinatambou et Ashit Gungah pour outrage.

Le procès intenté par la société Betamax aux ministres Etienne Sinatambou et Ashit Gungah sera fixé pour être entendu sur le fond. Motif : aucun accord à l’amiable n’a pu être trouvé entre les parties. C’est ce qui ressort d’une audience qui s’est tenue devant le Master and Registrar de la Cour suprême le mardi 14 mai 2019. L’affaire sera appelée le 17 octobre 2019 afin d’être fixée pour être prise sur le fond. Betamax réclame des sanctions au pénal contre les ministres Etienne Sinatambou et Ashit Gungah à la suite des propos qu’ils ont tenus lors d’un point de presse le 2 décembre 2017.

À l’époque, le directeur de la firme, Amal Bhunjun a soutenu dans un affidavit qu’Etienne Sinatambou avait fait allusion au contrat que Betamax avait signé avec l’État mauricien pour le transport de produits pétroliers. Selon Betamax, Etienne Sinatambou avait fait ressortir que le contrat avait été conclu par des « mercenaires ».

Ashit Gungah avait, lui, soutenu lors d’une conférence de presse que Betamax avait fait preuve d’antipatriotisme en initiant une action devant la justice indienne pour bloquer la cargaison de 40 000 tonnes de produits pétroliers.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor