Live News

Affaire bande-sonore : le jockey Bardottier se dit victime de « complot » visant à mettre un terme à sa carrière

L'écurie Gujadhur s'est séparé du jockey Jeanot Bardottier après l'éclatement de cette affaire

Le jockey Jeanot Bardottier se dit victime d’un « complot » visant à mettre un terme à sa carrière. C’est ce qu’il a déclaré aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) lundi 3 août. Il a été entendu dans le cadre de l'enquête sur l'affaire bande-sonore.

Le jockey Bardottier  soutient qu'il n'est pas au courant de l’existence d’une bande-sonore l’incriminant. Il a nié toute implication dans cette affaire et affirme qu’il est « intègre ».  

Jeanot Bardottier a été provisoirement inculpé de complot devant le tribunal de Pamplemousses dans l’après-midi. Son interrogatoire aux Casernes centrales se poursuivra ce mardi après-midi, 4 août.

Le jockey sera confronté à la bande-sonore, lors de la prochaine étape de l’enquête.

Cette affaire fait grand bruit depuis deux semaines. Une bande-sonore, en possession de la police, ferait état de maldonnes entourant les courses hippiques.

L’une des voix dans la bande-sonore est attribuée à celle du jockey Bardottier. Son entraîneur, Ramapatee Gujadhur, s’est d’ailleurs séparé de lui, le 22 juillet dernier après l’éclatement de cette affaire. Les enquêteurs ont déjà identifié la deuxième voix. Le suspect sera prochainement entendu. Il est prévu que les enquêteurs analysent le téléphone portable du jockey pour établir s’il était en contact avec cette personne.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !