Live News

Affaire 'Bal kouler' : Patrick Soobhany nie avoir piégé Raj Dayal

Raj Dayal lors d’une de ses précédentes comparutions en Cour

Le contre-interrogatoire de Patrick Soobhany s'est poursuivi ce matin, mardi 5 octobre, dans le procès intenté à l'ex-ministre Raj Dayal pour corruption allégué. L'homme d'affaires témoignait dans le sillage de l'objection soulevée par la défense entourant l'admissibilité d'un enregistrement, dans le cadre de cette affaire communément appelée 'Bal kouler'. 

Répondant aux questions  de Me Jacques Panglose, avocat de Raj Dayal, Patrick Soobhany a nié avoir piégé l'ex-ministre. L'avocat de la défense voulait savoir comment il avait bien pu connaître la durée exacte de la conversation qu'il a enregistrée sur son téléphone portable alors qu'il donnait sa plainte à l'Independent Commission against Corruption (Icac). Patrick Soobhany devait répondre que c'est Me Yousouf Mohamed qui a effectivement écouté l'enregistrement et qu'il n'a fait que donner une durée approximative aux enquêteurs de l'Icac. Le contre-interrogatoire de Patrick Soobhany se poursuit devant la Financial Crimes Division.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !