Actualités

Affaire BAI : du Political Bargaining à l’horizon

Le regroupement des victimes de la BAI maintient la pression sur le gouvernement. Elles ont, à jour, obtenu une partie de leurs investissements (50 %, 60 % et 70 %) et veulent à tout prix être remboursées à 100 %. 

Salim Muthy a annoncé un rassemblement élargi de toutes les victimes au Rabita Hall pour décider de la marche à suivre. « Nous avons suivi avec attention la réponse parlementaire du ministre Mentor. Il a confirmé que personne n’a été condamné dans cette affaire. Nous maintenons qu’il ne s’agit pas d’un plan Ponzi », a expliqué Salim Muthy.

C’était en conférence de presse le jeudi 5 septembre. Le porte-parole du mouvement affirme que le gouvernement doit rouvrir les négociations pour rembourser toutes les victimes « qui ont payé les pots cassés ». « Nou pa pe met kouto anba lagorz, me gouvernman ava pran so responsabilite. Nou pou met presyon, nou pou fer bargaining politique ar sa. Ena plizir lider politik kinn fini koumans fer kampagn lor la. Nou atann ki gouvernman revinn a ban meyer santiman ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation