Actualités

Affaire BAI : Dawood Rawat rayé de la liste rouge d’Interpol

Dawood Rawat

Dans un communiqué émis, les avocats de l’ancien patron du défunt groupe BAI, Dawood Rawat, annoncent que la Commission de contrôle des fichiers l’OIPC-Interpol, a annulé la notice rouge, attachée au mandat d’arrêt international délivré par les autorités mauriciennes le 20 avril 2015 contre leur client. 

Mes William Bourdon et Amélie Lefebvre, du barreau de Paris, soulignent dans le document, que cette décision a été prise après un examen minutieux de l’ensemble des pièces de documentation fournies tant par leur client que par la République de Maurice. Ils rappellent surtout que ladite Commission a conclu que le dossier judiciaire à l’origine du mandat d’arrêt revêt d’une dimension politique prédominante. Les avocats se disent heureux de ce dénouement pour leur client mais aussi pour toute sa famille, notamment ses filles qui ont fait l’objet de persécutions judiciaires et policières lourdes menées depuis des années par les « autorités mauriciennes ». 

Par ailleurs, dans un communiqué émis par la Commission de contrôle des fichiers l’OIPC-Interpol en date du 25 novembre 2019, mention est faite que ladite commission a conclu que la conservation des données concernant Dawood Rawat n’était pas conforme aux règles d’Interpol et a décidé qu’elles devraient être supprimées. Le communiqué fait ressortir que toute coopération policière internationale par le canal d’Interpol dans ce dossier ne serait pas conforme au Statut et aux règles d’Interpol.

Interpol

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !