Live News

Adrien Duval : « L’affaire Uricek a provoqué une crise constitutionnelle entre l’Attorney General et le bureau du DPP »

L’affaire Peter Uricek a provoqué une crise constitutionnelle entre l’Attorney General et le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP). C’est ce qu’a déclaré Adrien Duval à la presse, ce samedi 14 mai.  L’ancien député du Parti mauricien social-démocrate qualifie de louche le rapatriement du ressortissant slovaque, Peter Uricek, le 26 avril dernier et cela, malgré une injonction émise par la Cour suprême. Il réclame ainsi des explications du gouvernement en ce sens.  

Adrien Duval précise également que son appel devant le Privy Council pour contester la décision de la Cour Suprême dans l’affaire de pétition électorale au numéro 17 (Curepipe/Midlands) sera appelé le 23 mai prochain.  

Rappelons que la pétition d’Adrien Duval, candidat battu de l’Alliance nationale lors des législatives du 7 novembre 2019, a été rejetée par la Cour suprême le 27 avril dernier. Il y avait demandé à la cour d’ordonner un nouveau décompte des voix. Sa pétition était dirigée contre le commissaire électoral, Irfan Rahman, l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et le Returning Officer de la circonscription n° 17, Sharma Ramphul. Les 33 candidats de la circonscription sont cités comme codéfendeurs. 

Adrien Duval avait terminé à la 4ᵉ place. Les élus de la circonscription sont Steven Obeegadoo de l’Alliance morisien, Michael Sik Yuen de l’Alliance nationale et Kenny Dhunnoo de l’Alliance morisien. 

Par ailleurs, Me Jacques Panglose a affirmé que la plainte d’Adrien Duval suivant le rejet de sa pétition électorale, dans la circonscription numéro 17 sera appelée devant le Privy Council en Angleterre, le 23 mai prochain. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !