Live News

Admission au secondaire : Amira Toorabally envisage un sit-in

Amira Toorabally et sa fille Najiha.

Plus d’une semaine après la rentrée scolaire, Najiha Toorabally, 11 ans, est toujours à la maison, en attente d’une réponse du ministère de l’Éducation. Sa mère, Amira Toorabally, envisage de faire un sit-in devant le ministère si aucune alternative acceptable n’est proposée à sa fille. 

Des développements sont intervenus durant la semaine écoulée. D’abord, l’Ombudsperson for Children a pris contact avec la famille pour s’enquérir de la situation. Selon la mère de Najiha, Rita Venkatasawmy aurait promis de faire le nécessaire. Le même jour, Amira Toorabally est informée par une préposée du bureau de l’Ombudsperson for Children que c’est le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ashit Gungah, également député de la circonscription, qui va s’en occuper. Ce dernier a d’ailleurs reçu la mère de Najiha Toorabally à son bureau et aurait promis de plaider son cas auprès de son collègue de l’Éducation. 

Dans l’éventualité où les démarches n’aboutissent pas, Amira Toorabally n’écarte pas la possibilité de faire un sit-in devant les locaux du ministère de l’Éducation. « Je ne peux attendre indéfiniment le coup de fil du ministère de l’Éducation. Je ferai un sit-in, avec ma fille, devant le siège du ministère de l’Éducation aussi longtemps qu’une solution ne nous sera pas proposée », dit-elle. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !