Live News

Achat des 'ventilators' de Pack & Blister : «Li pran li li ale ou li retourn nou nou larzan», dit Jagutpal

« La balle est dans le camp de Pack & Blister ».  C’est ce qu’a affirmé le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, aux questions de la presse concernant les « ventilators » commandés par la State Trading Corporation (STC), pour le compte du ministère de la Santé, dans son combat contre la Covid-19.

« Il y a la possibilité qu’ils reprennent leurs appareils ou qu’ils envoient leurs techniciens à Maurice », a déclaré le ministre de la Santé, qui précise qu’il incombe au fournisseur d’assumer ses responsabilités : « ...li pran li li ale ou li retourn nou nou larzan ».

Kailesh Jagutpal indique que si les techniciens de Pack & Blister peuvent montrer aux techniciens et médecins mauriciens comment utiliser les « ventilators », ce sera une bonne chose.
Il a également affirmé qu’il n’est pas question d’effectuer des paiements additionnels. « Se responsabilite suppliers », dit-il.

Kailesh Jagutpal explique qu’au sein de tous les ministères, il y a des procédures établies « pour tous les achats ».

Ainsi, il souligne que le ministère est prêt à avancer tous les chiffres et dévoiler toutes les démarches qui ont été effectuées.  « Minister li pre pou donn tousala en detay ».

L’ensemble des respirateurs artificiels commandés de Pack and Blister pendant le confinement sont inutilisables. Le fournisseur n’a pas respecté le contrat et les procédures légales ont été enclenchées, selon le ministère de la Santé.

51 respirateurs artificiels avaient été achetés au coût de Rs 84 millions.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !