Live News

Achat de Molcovir en 2021 : un courriel de CPN Distributors Ltd au cœur des débats

Les débats autour de la motion du Principal Pharmacist du ministère de la Santé, Brijendrasingh Naeck, se sont poursuivis le mardi 6 décembre 2022. C’était devant le tribunal de Port-Louis.

L’habitant de Triolet de 60 ans est provisoirement accusé d’avoir abusé de ses fonctions (« public official using his office for gratification »). Suspendu de ses fonctions depuis le 15 décembre 2021, il est en liberté conditionnelle.

L’Independent Commission against Corruption (Icac) lui reproche d’avoir, en décembre 2021, favorisé CPN Distributors Ltd, représentée par Jay Kumar Chuttoo, en s’assurant que cette entreprise décrocherait un contrat pour la fourniture d’un million de comprimés de Molcovir. Médicament qui est un générique du Molnupiravir et qui est utilisé dans le traitement des patients atteints de la COVID-19. Le contrat a été attribué pour la somme totale de Rs 79 840 080, c’est-à-dire à un coût beaucoup plus élevé que celui du Molnupiravir.

Le mardi 6 décembre 2022, l’enquêteur Bhatoo de l’Icac a été de nouveau appelé à la barre des témoins. Il a notamment été interrogé par Me Rajesh Unnuth, avocat de Brijendrasingh Naeck, sur un courriel envoyé par CPN Distributors Ltd à la Senior Chief Executive (SCE) du ministère de la Santé, Dalida Allagapen, le 25 novembre 2021. Courriel dans lequel l’entreprise proposait au ministère de fournir un million de comprimés de Molnupiravir au prix de Rs 79,92 par unité.

L’avocat du prévenu a voulu savoir du témoin si l’enquête de l’Icac a révélé que celle-ci a pris sa retraite peu de temps après l’éclatement de cette affaire. « Oui », a répondu le témoin. « À la lueur du courriel du 25 novembre 2021, est-ce que la SCE a été arrêtée et inculpée ? » a demandé l’avocat. « So fa, no », a répondu l’enquêteur Bhatoo.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !