Live News

Achat d’autobus ‘semi-low floor ’: les opérateurs individuels boudent le projet

La Compagnie nationale de transport (CNT) va bientôt faire l’acquisition de 100 nouveaux autobus ‘semi-low floor’.

Ceci afin d’encourager les Mauriciens utiliser moins leur voiture au garage et se tourner vers le transport en commun. Ce projet, selon une source du gouvernement, incitera les opérateurs privés, dits individuels, à adopter ce type de véhicules. « Nous suivons la tendance mondiale visant à offrir un maximum de confort aux voyageurs. De nombreux pays européens utilisent déjà des ‘semi-low floor buses’. à Maurice, le remplacement des autobus est beaucoup trop lent. D’où idée d’introduire un subside », soutient une source. Chacun de ces autobus coûte Rs 3, 3 millions et peut transporter 42 passagers. Le gouvernement octroie un subside d’un million par véhicule. La Bus Owners’ Co-operative Federation émet toutefois, des réserves sur ces ‘semi-low floor buses’. Selon son président, Sunil Jeewoonarain, il faut impérativement que l’état ait des consultations avec les propriétaires d’autobus avant de valider ce projet. « Des autobus ‘semi-low floor’ sont plus lourds et consomment 45 % de diesel de plus que les autobus ordinaires. On ne peut pas faire confiance à un nouveau type de bus dont la rentabilité est douteuse. Les arrêts et les conditions des routes posent aussi problème, en particulier dans les zones rurales où les ralentisseurs n’ont pas été construits aux normes pour accueillir des ‘semi-low floor bus’. Les chauffeurs devront bénéficier d’une formation particulière pour conduire de tels véhicules », explique-t-il.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !