Faits Divers

Accusés de vol dans un supermarché : trois clients, dont une femme enceinte, tabassés par des vigiles

Le lundi 12 août 2019, une simple sortie dans un supermarché à Pailles a viré au drame. Trois membres d’une famille faisaient des courses quand ils ont eu un accrochage avec deux agents de sécurité. Les choses ont dégénéré. Il y a eu des échanges de coups. Parmi ces clients : une femme enceinte de huit mois. Ils ont reçu des soins à l’hôpital. 

Tina (prénom modifié), 25 ans, explique que les ennuis ont commencé peu de temps après son arrivée dans ce commerce. « J’étais avec mon frère et ma belle-sœur qui est enceinte de huit mois. Alors qu’on déambulait dans les rayons, on a constaté qu’un jeune homme nous suivait. Mon frère, incommodé par cette attitude, lui en a demandé la raison. Boug la dir nou ki li gagn drwa swiv nou. Li dir so travay sa. » Elle a alors compris que c’était un agent de sécurité du supermarché. « Li mem pa ti ena enn iniform lor li. » Le jeune homme les aurait ensuite accusés de vol à l’étalage. 

La situation a dégénéré. « Linn koumans zoure. Mo frer inn dir li arete e ki li bizin ena impe respe. » Selon Tina, cela aurait envenimé les choses. « Azan sekirite la dir mo frer : ‘Sorti deor to ava trouve’. » 

Un autre agent de sécurité s’est approché. « Enn madam ki ti ena enn iniform sekirite inn rant ladan pe eksyte. Nou finn esay eksplik nou me pann kapav. Un des clients a dit aux vigiles que ce n’était pas la peine d’agir de la sorte… »

Tina ajoute : « J’ai reçu un appel de mon mari mais en me voyant prendre le téléphone, les agents de sécurité ont cru que je prévenais des gros bras pour venir régler leurs comptes. » Ses proches et elle ont préféré partir. « Nou finn bizin kit komisyon me zafer la pann fini la mem. » 

Alors qu’ils sortaient, un homme s’est rué sur eux. « Misye la se papa boug sekirite. Linn bat mo frer de koud pwin. Linn panse mo frer inn batt so garson », poursuit Tina, qui dit être intervenue. « Monn ris mo frer me madam sekirite la inn rant ladan. Elle a donné un coup à mon frère dans ses parties intimes. J’ai voulu le défendre mais elle m’a attrapée avant de me plaquer contre le mur. » 

La belle-sœur de Tina, qui est enceinte de huit mois a voulu calmer les esprits. Mais elle aurait elle aussi été malmenée alors qu’elle défendait son mari qui est le frère de Tina. Mandée, la police de Pailles a pu calmer les esprits. Les présumées victimes ont porté plainte pour agression et injures. Les membres de cette famille se sont ensuite rendus à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo pour recevoir des soins. 

Le caporal Roopun et ses hommes ont visionné les enregistrements des caméras de surveillance du commerce. Les agents ont dit s’être défendus. Leur version complète est attendue pour la suite de l’enquête. Quant à Tina et ses proches, ils se remettent douloureusement de cette expérience.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor