Faits Divers

Accusé de «voleur» : il poignarde son accusateur dans le dos

Paul Le présumé voleur a avoué s’être attaqué au sexagénaire.

Agression sanglante au cœur de la capitale, samedi après-midi. Paul (prénom modifié), 63 ans, a été agressé au couteau alors qu’il rentrait chez lui. Au cœur de cette affaire, il dit avoir reconnu un présumé voleur et s’est adressé à lui mais ce dernier l’a poignardé dans le dos. La victime a dû être hospitalisée et son agresseur placé en état d’arrestation. Ce dernier a reconnu les faits.

«Je le connais depuis de nombreuses années. Il agresse et vole des gens. Ses lieux de prédilection sont les guichets automatiques et le Champ-de-Mars », soutient Paul. Et il aurait déjà eu affaire avec son agresseur dans le passé. « En 2012, il a essayé de me voler. Je m’étais rendu à un guichet automatique à Port-Louis. Il devait être 18 heures. J’effectuais un retrait quand il est arrivé. Il s’était mis derrière moi.  Il avait voulu me voler ce jour-là, mais je ne me suis pas laissé faire et je l’avais giflé », se souvient-il.

Samedi, Paul est sorti du travail dans l’après-midi. « J’étais à proximité du Marché central lorsque je l’ai revu », nous dit-il. Cette fois, le sexagénaire dit s’être dirigé vers le présumé voleur pour lui parler : « Monn dir li, to enn pirate twa. To vey tou dimounn kot la bank pou to kokin zot. » Il y avait beaucoup de monde. Il tenait un sac. «Dès que je lui ai dit ces paroles, j’ai tourné le dos pour partir.» Il n’en fallait pas plus pour que ce pensionnaire de 69 ans sorte de ses gonds.

 « Il m’a infligé un coup de couteau avant de se sauver », raconte Paul. Alors qu’elle perdait son sang, la victime s’est ruée au poste de police du Marché central. « Les policiers m’ont vu en sang et je leur ai montré mon agresseur qui se sauvait », ajoute-t-il. Le constable Ramsamy de la Tornado Squad a procédé à l’arrestation du suspect quelques minutes plus tard à la rue La Reine. Il avait un couteau mesurant 10 cm en sa possession.

L’arme portait des traces de sang. Paul a été conduit à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo où il a reçu les premiers soins avant d’être hospitalisé. Il est rentré chez lui dimanche. «  Heureusement qu’aucun organe vital n’a été touché », lâche-t-il.

Le suspect, un habitant de Belle-Vue Maurel, a été conduit au poste de police de Pope Hennessy pour être interrogé. « Monn pik enn missie akoz li dir mwa volere », a reconnu le sexagénaire à la police. Il a passé la nuit en cellule policière. Dimanche, il a comparu devant la Bail and Remand Court sous une charge provisoire d’agression avec préméditation.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more