Editor's-choice

Accidents de la route : avec deux piétons tués dimanche, le nombre de morts s’élève à 50 

Bijanti Mala Brijmohun et Jacques Gilbert Machabee, tous deux âgés de 67 ans, ont été tués dans un accident de la route dimanche soir à Morcellement Saint-André et à Vacoas respectivement. Ces derniers traversaient la route lorsqu’ils se sont fait renverser. Avec ces deux décès, le nombre de morts sur la route s’élève à 50.

La première victime, Bijanti Mala Brijmohun, 67 ans, laisse un grand vide chez ses proches. Cette habitante de Morcellement Saint-André, localité proche de Plaine-des-Papayes, rentrait d’une visite chez sa sœur, à Triolet. L’accident s’est produit en début de soirée le dimanche 20 juin, soit vers les 18 h 40. « Elle est descendue du bus et marchait lorsqu’une voiture conduite par une dame l’a percutée », explique Usha, un membre de son entourage.
Selon les indications de la police, la victime marchait sur le long de la route Bon Air lorsqu’elle a été heurtée de plein fouet et projetée au sol par une voiture qui arrivait en sens inverse. Conduite par une « Senior Lecturer » sud-africaine, âgée de 45 ans, la voiture s’est arrêtée. Mandé sur place, le SAMU (Service d’aide médicale urgente) n’a pu que constater le décès de la sexagénaire.

Senior LECTURER

La conductrice, qui était en compagnie de sa fille de 15 ans, a été conduite au poste de police. Après s’être soumise à un alcootest qui s’est avéré négatif, la quadragénaire a aussi reçu des soins à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses. En présence de son homme de loi, elle a expliqué qu’elle se rendait à la Croisette, Grand Baie, avec sa fille, et qu’elle n’a pas vu la victime. C’est après avoir entendu un bruit d’impact sur le flanc gauche de son véhicule qu’elle s’est arrêtée. Et a trouvé la sexagénaire au sol. Lundi, la « Senior Lecturer » de nationalité sud-africaine a comparu en cour de Pamplemousses sous une accusation provisoire d’homicide involontaire avant d’être remise en liberté conditionnelle.

Un peu plus tard, soit à 20 h 30 ce dimanche 20 juin, un autre drame s’est joué sur la route principale au Modern Square, à Vacoas. Jacques Gilbert Macchabée, également âgé de 67 ans, traversait la route lorsqu’il a été percuté par une voiture. Ce père de famille, issu de cette localité, est mort sur le coup. Le conducteur, âgé de 20 ans, a été soumis à un alcootest qui s’est révélé négatif. Il a expliqué aux policiers qu’il se dirigeait vers La Louise lorsque l’accident est survenu. « Je roulais à une vitesse de 40km/h », soutient le jeune homme qui dit n’avoir pas pu éviter le piéton. Il ajoute que toutefois il s’est arrêté avant d’alerter la police et le SAMU. Il pleuvait ce soir-là. Malheureusement, une fois place, les ambulanciers ont constaté que la victime a déjà poussé son dernier soupir. Après avoir passé une nuit en cellule policière, le jeune homme a comparu en cour de Curepipe lundi. Il répond d’une accusation provisoire d’homicide involontaire.

Pour rappel, la victime Mala Brijmohun est décrite comme étant une personne joviale, toujours aux petits soins pour sa famille. « Toule gramatin, san rate, li demann nou nouvel. Kan li zwenn nou, li touzour demann nou kouma la zourne inn pase », partage Usha qui ne peut s’empêcher de remémorer les derniers moments passés en sa compagnie. « La veille, nous nous sommes parlés. Li ti kontan al get so ser malad », ajoute-t-elle. Les funérailles de la victime ont eu lieu lundi après-midi.

Pour leur part, les proches de Jacques Gilbert Machabee, domiciliés à Modern Square, Vacoas, sont dévastés par cette brutale et pénible nouvelle. Stacy, la bru de la victime, ne cache pas sa peine. À 67 ans, ce père de six enfants et de 14 petits-enfants était toujours très actif. « Il travaillait encore et faisait du jardinage. Parfwa li travay de trwa plas tou », raconte-t-elle. De plus, elle précise que son beau-père jouissait d’une bonne santé. Dimanche soir, il se rendait à la boutique du coin lorsque le drame s’est produit. « Mo matant finn tann enn tapaz lor semin. Ler li finn sorti, linn trouv li anba, li tinn fini mor », soupire-t-elle.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !