Faits Divers

Accident à une station-service de Wooton : les enregistrements de vidéosurveillance jugés accablants 

Les enquêteurs en compagnie des éléments du FSO effectuant des prises de mesures. L’un des pompistes blessés Rohit Gobin

Une enquête de police a été ouverte sur l’accident du mardi 26 septembre à la station-service d’Indian-Oil à Wooton. Les limiers veulent récupérer les images des caméras CCTV qui ont tout enregistré. Mais le propriétaire des lieux a refusé de leur remettre ces enregistrements, souhaitant que les enquêteurs lui présentent un ordre de la cour.

Du nouveau sur l’accident routier qui s’est produit le mardi 26 novembre à la station-service d’Indian - Oil de Wooton et qui a fait deux blessés. Les caméras de vidéosurveillance installées sur le site ont tout enregistré. Les images seraient accablantes pour les policiers qui étaient à bord du 4x4 qui a percuté deux pompistes. L’état de santé de l’un des blessés était jugé inquiétant à mercredi soir. 

Dans la journée, les hommes de l’assistant surintendant de police Omrawoo, chargés de l’enquête ouverte par le Central Criminal Investigation Department, ont voulu récupérer les enregistrements des caméras de vidéosurveillance. Mais le propriétaire de la station-service leur a dit qu’il fallait d’abord qu’ils lui présentent un ordre de la Cour. Ce sont surtout les enregistrements de trois des onze caméras de la station-service qui intéressent les enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID). 

Ils montreraient clairement le moment où le 4x4 a percuté les infrastructures et les pompistes. On y verrait aussi le véhicule de police passer brusquement de la voie rapide de l’autoroute à une autre voie et se diriger à vive allure en direction de la station-service. Nos sources qui ont visionné ces images qualifient cette manœuvre de dangereuse. 

Mercredi, les enquêteurs ont fait une descente sur le lieu de l’accident. En compagnie de Forensic Science Officers (FSO), ils ont fait des prélèvements et pris des mesures. Un road separator situé à l’entrée de la station-service a attiré l’attention des policiers. Ils y ont vu des traces de pneus. 

L’hypothèse des enquêteurs serait que le véhicule de police roulait à vive allure dans le Fast Lane de l’autoroute avant de passer sur le Road Separator pour accéder la station-service. Le 4x4, qui était hors de contrôle, aurait ensuite terminé sa course contre une colonne en béton à côté d’une pompe à essence. Les deux policiers impliqués dans l’accident seront appelés à s’expliquer sur les circonstances de l’accident.

Appel au don de sang pour l’un des blessés 

Le véhicule de police a percuté deux pompistes. L’état de santé de l’un d’eux était jugé critique à mercredi soir. Il s’agit de Rohit Gobin, 58 ans. Ce père de famille a subi plusieurs blessures, notamment à la tête, aux côtes et aux poumons. Ses proches ont d’ailleurs fait circuler des messages sur les réseaux sociaux et via WhatsApp pour un appel au don de sang. Rohit Gobin, qui est admis aux soins intensifs à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle, doit subir une intervention chirurgicale délicate. Il a besoin de sang du groupe B+.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !