Faits Divers

Accident sur un passage clouté - Amrita : «Mon père a perdu la vie en allant acheter du pain»

Oomah Ramroop Oomah Ramroop, la victime.

Oomah Ramroop a été percuté par une voiture le mercredi 22 août alors qu’il traversait sur un passage clouté. Cet habitant de Terre-Rouge de 83 ans est décédé à l’hôpital. Sa fille Amrita, 54 ans, se confie à Le Dimanche/L’Hebdo.

Un bon vivant, quelqu’un de méticuleux et de travailleur, un papa aimant… Ce sont quelques-uns des termes utilisés par Amrita pour décrire son père Oomah Ramroop, décédé après avoir été victime d’un accident de la route mercredi. L’homme, qui était âgé de 83 ans, avait pour habitude d’aller acheter du pain et des gâteaux le matin. « C’est en allant acheter du pain qu’il a été percuté », ajoute sa fille, âgée d’une cinquantaine d’années.

Elle se souvient de lui comme un père aimant qui a accompli son devoir et qui avait à cœur le bien-être des siens. « Mon père avait travaillé très dur pour subvenir aux besoins de la famille. Il faisait tout pour que nous soyons heureux. Il était joyeux de voir toute la famille réunie. Il nous a enseigné tant de choses. C’est triste qu’il ne soit plus parmi nous », confie la quinquagénaire.

Amrita explique que ses parents étaient inséparables. L’épouse du défunt ne peut d’ailleurs pas contenir ses émotions. À chaque fois qu’elle regarde une photo de lui, elle éclate en sanglots. « Ma mère est inconsolable. Mon père était toujours à ses côtés. Ils sortaient souvent ensemble. C’est très triste de la voir dans cet état. On tente de la réconforter. Je crains que son état de santé ne s’empire. »

La quinquagénaire affirme que son père était toujours prudent sur la route. C’est à 6 h 15 mercredi qu’Oomah Ramroop a été renversé par une voiture à Terre-Rouge alors qu’il traversait sur un passage clouté. Transporté à l’hôpital, il a rendu l’âme en début de soirée. L’autopsie a conclu qu’il est décédé des suites d’un choc dû à ses multiples blessures.

Quant au conducteur de la voiture, il a été testé négatif à l’éthylotest. Il a dit à la police qu’un autobus qui venait en direction de Port-Louis s’est arrêté après le passage clouté et que le piéton a traversé derrière l’autobus. « Je venais en sens inverse. Je n’ai pas vu le piéton. C’est en arrivant sur le passage clouté que je l’ai vu devant moi. J’ai freiné mais il était trop tard. » L’homme répond d’une accusation provisoire d’homicide involontaire. Il a été remis en liberté conditionnelle.