Faits Divers

Accident à Souillac : virée mortelle pour deux amis

Adrien et Nilesh Lui aimait la musique et l’autre la moto : Adrien et Nilesh sont morts dimanche matin.

Le village de Souillac est en émoi. Dimanche au petit matin, un terrible accident est survenu sur la route principale de la localité. Un van et une motocyclette sont entrés en collision. Jean Jude Adrien et Nilesh Ghoora, deux amis de 18 ans, qui étaient sur la moto, ont été projetés sur l’asphalte et n’ont pas survécu.

C’est vers 00h30 que l’accident s’est produit. Le van, conduit par Mamade Y. J., 40 ans, un habitant de Camp-Diable, venait de Rivière-des-Anguilles et se dirigeait vers Souillac. Le malheur a frappé à hauteur d’un commerce sur la route principale. Les deux amis, des habitants du quartier, étaient sortis pour une virée.

Selon le chauffeur, les deux jeunes sortaient d’une rue latérale et auraient débouché sur la route principale, alors que lui se dirigeait vers Chemin-Grenier.

La violence de l’impact a déséquilibré Nilesh Ghoora, le pilote de la moto, et son ami, Jean Jude Adrien. Ils ont été projetés lourdement sur la terrasse d’un commerce. La police de Souillac a été mandée. Les policiers ont trouvé les deux jeunes saignant abondamment. Le van était en arrêt. Toutefois, il n’y avait aucune trace du chauffeur. La police a agi promptement et a transporté les jeunes à l’hôpital de Souillac. Sur place, le personnel soignant a constaté qu’ils avaient déjà rendu l’âme.

C’est peu après une heure que le chauffeur du van s’est rendu à la police de Souillac. L’alcotest pratiqué sur ce dernier s’est révélé négatif. Il a relaté les circonstances de l’accident. Il a passé la nuit en cellule policière. Dimanche, il a comparu devant la Bail and Remand Court et répond d’une accusation provisoire d’homicide involontaire. La liberté conditionnelle lui a été accordée. 

L’autopsie des deux jeunes a attribué la mort de Nilesh Ghoora à une fracture du crâne et celle de son ami à de multiples blessures.

Jean Jude Adrien : le musicien

accident
Des policiers sur le lieu de l’accident.

Ce double drame a bouleversé tout le quartier. Jean Jude Adrien habitait à l’avenue Brise-de-Mer à Souillac. À son domicile, l’atmosphère était pesante, dimanche. Lucy, 49 ans, sa mère, avait les yeux rougis d’avoir trop pleuré. Malgré la douleur qui l’afflige, elle accepte de nous recevoir. Samedi, son fils, qui vit de petits boulots, était allé travailler. 

« Lorsqu’il est rentré du travail, je n’étais pas encore arrivée à la maison. Et vers 20 heures, il est sorti. Linn dir mwa ki li pe al avek enn kamarad supermarché Plaisance, à Rose-Belle », raconte-t-elle. Elle ne s’imaginait pas que c’était la dernière fois qu’elle voyait son fils vivant.

« Les amis de Jude ont téléphoné tôt le matin pour m’avertir de cet accident », poursuit-elle. Elle dit garder le souvenir d’un jeune jovial. « Il était joyeux et aimait plaisanter, s’amuser et se faire des amis. Il devait fêter ses 19 ans en octobre. » 

Mais ce qui le tenait à cœur, c’était la musique. Il faisait partie d’un groupe, explique sa mère. « Il jouait de la guitare et de la ravanne. Avec son groupe, il jouait souvent dans des fêtes et des anniversaires. Les mercredis, ils jouaient dans un hôtel », poursuit-elle. 

« Il était talentueux. En janvier, il prévoyait d’aller jouer à l’étranger, avec son groupe. Il se faisait une joie à l’idée de voyager. » Cependant, en un instant ses rêves et ses aspirations se sont envolés.

Nilesh Ghoora : un passionné de moto

accident
La motocyclette sur laquelle se trouvaient les deux jeunes victimes.

Plusieurs mètres plus loin, à la rue Mosquée, dans le quartier, la famille Ghoora pleure Nilesh. Ses proches sont effondrés. Sa mère, sa sœur et son petit frère sont inconsolables. Un ami du jeune homme explique que c’était un passionné de moto.

« Il était un jeune homme dynamique. Il avait une première motocyclette qui est allée à la casse. Cela ne fait pas longtemps qu’il a acheté la moto impliquée dans l’accident. Il aimait faire la moto. Il a même pris quelques accessoires pour améliorer sa moto », relate son ami. Ils étaient nombreux à se rendre au domicile de ces deux jeunes du quartier. Leurs funérailles ont eu lieu à une heure d’intervalle dimanche après-midi.

À L’Escalier dimanche après-midi

Un mort dans un nouvel accident 

accident

La série noire se poursuit sur nos routes. Après l’accident qui s’est produit à Souillac aux petites heures dimanche, un autre drame s’est joué à L’Escalier. Un van et un autobus sont entrés en collision dimanche après-midi. Bilan : un mort. La victime est âgée 29 ans. Les occupants des deux véhicules ont été transportés à l’hopîtal de Rose-Belle pour des soins. L’autopsie a eu lieu dans la soirée de dimanche. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation