Live News

Accident à Résidence Barkly - Le Train Captain : «À aucun moment, je n’ai vu la motocyclette»

Gowtum Bhoobun, Train captain, dit avoir respecté toutes les consignes d’usage.

Gowtum Bhoobun, le chauffeur du métro impliqué dans l’accident fatal, a été libéré sous caution dans la journée du lundi 24 février. Dans sa version à la police, le Train Captain explique que le motocycliste allait en direction de l’hôpital Brown Sequard. 

Arrivé à la jonction où le drame s’est produit, le Train Captain, qui conduisait le tram numéro 103 en direction de Rose-Hill, explique avoir entendu du bruit. « À aucun moment, je n’ai aperçu la motocyclette », a-t-il dit aux enquêteurs, dans sa déposition. Dans la journée du lundi 24 février, le chauffeur a été inculpé devant le tribunal de Rose-Hill, sous une charge provisoire d’homicide involontaire. Il a retrouvé la liberté conditionnelle contre une caution de Rs 10 000.  

Dans sa version, le Train Captain, 37 ans, a indiqué que le tram, en provenance de Port-Louis, s’apprêtait à se rendre à la station de Rose-Hill. Arrivé à une jonction dans la région de Résidence Barkly à Beau-Bassin, Gowtum Bhoobun affirme que les feux de signalisation étaient au vert pour le tram du Metro Express et au rouge pour les usagers de la route. Alors qu’il poursuivait son trajet, il explique avoir entendu un bruit. Il a alors enclenché les manœuvres pour arrêter le tram. Quelques secondes après l’arrêt, deux policiers, présents à la jonction, lui ont fait comprendre que le tram avait percuté un motocycliste, qui était à terre. 

Gowtum Bhoobun a indiqué avoir respecté toutes les consignes pour la conduite du tram. Il a aussi affirmé aux enquêteurs que le motocycliste aurait tenté de poursuivre sa route, alors que les feux de signalisation étaient au rouge pour les automobilistes, à cette jonction à cet instant. 

L’enquête de la police de Beau-Bassin, placée sous la supervision de l’ASP Bhaukaurally, a établi que le motocycliste, Yannick Permal, 27 ans, détenait uniquement le « Learner », soit un permis d’apprentissage, alors qu’il pilotait une grosse cylindrée. La police a aussi interrogé deux policiers qui étaient chargés d’assurer le bon déroulement de la circulation routière. Ces derniers expliquent n’avoir pas aperçu la motocyclette, et n’avoir entendu aucun bruit. Les deux policiers, dans leurs versions, expliquent qu’ils occupaient les postes qui leur avaient été attribués. Le tram du Metro Express avait déjà dépassé la jonction, lorsque le Train Captain explique avoir entendu un bruit.

info

 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP