Faits Divers

Accident à Providence : un motocycliste tué après une collision avec une voiture

Said Jeetoo Said Jeetoo était à motocyclette au moment de l’impact.

Saïd Jeetoo, 37 ans, est la 93e victime de la route. Dimanche aux petites heures du matin, cet habitant de Quartier-Militaire était à motocyclette quand il a été percuté par une voiture. Il a été transporté à l’hôpital et admis à l’unité des soins intensifs mais a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Selon le frère de la victime, Saïd s’était rendu à Saint-Pierre et c’est sur le chemin du retour que le drame s’est produit. Alors qu’il se trouvait à la rue Huggingson, Providence, une voiture conduite par un habitant de Trou-d’Eau-Douce l’a percuté. La victime s’est retrouvée sur l’asphalte. Le poste de police de Quartier-Militaire a été alerté et les policiers se sont rendus sur les lieux. Le blessé a été transporté à l’hôpital de Flacq. Après les premiers soins, il fut admis à l’unité des soins intensifs. 

Quant au conducteur de la voiture, il a été soumis à un alcotest qui s’est avéré négatif. Aux dires de ce dernier aux policiers, il se dirigeait vers Saint-Pierre, lorsque le motocycliste est arrivé en sens inverse. 

Dimanche soir, Saïd Jeetoo a rendu son dernier souffle. L’autopsie a révélé qu’il a succombé à un choc hémorragique. Les proches de la victime sont effondrés. « Mo mem premye dimoun kinn arriv lopital. Monn aide bann infirmier pour amenn li fer X-ray. Li ti pe souffer so lipier, so lamin. Li ti pe krye so mama. Sa inn vreman touss mo leker. Linn demann mwa delo. Mo ti pe pense li pou korek », nous dit un frère de la victime, les larmes aux yeux.

Il conteste les faits rapportés par le conducteur. « La voiture a doublé sur la ligne blanche et a heurté mon frère. Ce dernier a été projeté violemment dans un caniveau. Le chauffeur s’est arrêté plusieurs mètres après l’impact », dit-il. Farida Khodabaccus, la sœur de Said Jeetoo est aussi inconsolable. « Monn inn down net ! », lâche-t-elle. C’est tard dans la soirée de samedi qu’elle a appris que son frère avait été victime d’un terrible accident. « Le matin du dimanche, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allée lui rendre visite à l’hôpital. J’avais espoir qu’il allait se remettre de cet accident », pleure-t-elle. « Li ti ena bon leker. Kat zours avan li dir mwa ki li ena enn koze pou dir mwa. Linn repete ki li bizwin koz ek mwa. Aster linn alle, zame mo pa pou konne ce ki li ti pe envi dir mwa », regrette-t-elle.

Les funérailles de Saïd Jeetoo ont eu lieu lundi après-midi.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor