Live News

Accident mortel à Forbach: les deux suspects sur le lieu du drame

Barlen Mardaymootoo, alias Dj Given, et Matthieu Coret, impliqués dans le « hit and run » ayant coûté la vie au couple Arvind et Manisha Shamloll à Forbach samedi 19 septembre, ont été conduits sur le lieu du drame à la mi-journée jeudi 24 septembre pour un exercice de reconstitution de circonstances. L’exercice a débuté vers midi avec une heure de retard ; exercice qui a nécessité une « forte mobilisation » des éléments de la force policière. Les parents de Manisha Shamloll étaient présents sur place. Encore sous l’effet du choc, la mère de la jeune femme s’est fondue en larmes une fois sur place. Plusieurs badauds ont assisté à cet exercice. Barlen Mardaymootoo et Mathieu Coret sont accusés à titre provisoire de « causing death by dangerous driving » et sont toujours en détention préventive. Dans sa déposition à la police, Barlen Mardaymootoo a expliqué aux hommes de l’assistant commissaire de police (ACP) Heman Jangi qu’il se trouvait dans sa Honda Civic, alors que Matthieu Coret était au volant d’une Mercedes Classe C. « Après le travail, nous nous rendions à Fond-du-Sac », a raconté Barlen Mardaymootoo aux enquêteurs. Amoureux de sensations fortes, ils ont appuyé sur le champignon. En cours de route, ils ont heurté un camion frigorifié et la moto Suzuki du couple Shamloll. Pour prendre la tête de la course, Barlen Mardaymootoo s’est engagé dans une manœuvre risquée. [blockquote]« Monn pass dan enn sizo… C’est ainsi qu’une moto m’a frôlé sur le flanc gauche. C’est mon ami Matthieu Coret qui était à l’arrière. Nous avons poursuivi notre route », selon Barlen Mardaymootoo.[/blockquote] Une fois au prochain rond-point, il dit s’être arrêté avec son ami. « Descendant des voitures, nous avons constaté qu’elles avaient subi des dommages. J’avais un pneu crevé. Monn dimann Mathieu ki finn arive ? Li dir mwa amenn loto kot li pou repare », a précisé Barlen Mardaymootoo aux enquêteurs mercredi 23 septembre. Malgré cela, ils ont poursuivi leur route. « Ce n’est que dans la matinée de dimanche que nous avons appris que deux personnes sont décédées. Nous étions extrêmement paniqués », a ajouté Barlen Mardaymootoo aux limiers. C’est mardi après-midi 22 septembre que Barlen Mardaymootoo s’est rendu au Central CID pour donner sa version des faits. Alors que Matthieu Coret a été arrêté lundi 21 septembre.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !