Live News

Accident mortel au complexe Multisport de Côte-D’Or : Y-a-t-il eu un «risk assessment» ?

Le drame s'est produit sur le chantier du complexe sportif de Côte-d'Or jeudi après-midi

Approché par la Mauritius Multisports Infrastructure Ltd (MMIL) pour une évaluation de «risk assessment» en février dernier, le Dr Chris Bungshy a expliqué qu’aucun exercice de ce type n’a été réalisé sur le chantier du complexe sportif à Côte-d’Or, et ce, après le premier accident survenu en septembre dernier.

Ce dernier s’est confié à Radio Plus au lendemain de la mort d’un ouvrier chinois sur ce chantier.

Ding Hong Guang, âgé de 46 ans, a été écrasé sous un amas de tuyaux métalliques utilisés pour la mise sur pied d’un échafaudage.

«Une instruction est venue d’en haut pour donner une chance à l’organisation» selon le Dr Chris Bungshy 

Le Dr Chris Bungshy a précisé qu’il avait été contacté dans un premier temps pour faire un «risk assessment en toute indépendance». Il a ajouté qu’il a ensuite été informé qu’«une instruction est venue d’en haut pour donner une chance à l’organisation (afin) qu’elle puisse faire son propre risk assessment». «Et qu’à la rigueur», il pouvait après «faire une inspection ce risk asessement.»

«J’ai appris après, que jamais jusqu’ici on a fait un risk assessment», a-t-il indiqué.

De son côté, la Mauritius Multisports Infrastructure Ltd (MMIL), par le biais de son directeur technique, Avishal Beetun, a déclaré que des «évaluations de risques» sont menées régulièrement sur le site. «D’ailleurs le premier exercice a été opéré au début des travaux», a-t-il dit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !