Live News

Accident impliquant la berline d’Adrien Duval - la victime : «Loto-la ti pe roul vit» 

Les deux voitures impliquées dans l'accident

Le mardi 27 septembre 2022, la femme de 36 ans, dont la voiture a été percutée par la berline conduite par Adrien Duval, s’est de nouveau rendue au poste de police de Rose-Hill. Six jours après cette collision lors de laquelle sa voiture a fait plusieurs tonneaux, elle est toujours sous le choc. « Loto-la ti pe roul vit », a-t-elle dit à la police. 

Depuis cet accident survenu à hauteur du Pont Mattar à Ébène, elle souffre de douleurs atroces. C’est avec beaucoup de difficultés qu’elle s’est déplacée jusqu’au bureau de la Criminal Investigation Division de Rose-Hill, menée par le surintendant Farhad Baukaurally. Elle était accompagnée de son avocate, Roubina Jadoo-Jaunbocus. 

La conductrice a retracé le trajet qu’elle a fait le mercredi 21 septembre 2022. Elle revenait de Moka et se dirigeait vers Valentina, à Phœnix, où elle réside. « Mo ti pe roule normal mwa. Mo ti dan trwaziem vwa dan kwin. Mo ti lor sa lamontan-la. » 

Tout à coup, en regardant dans le rétroviseur, elle a vu apparaître une berline qui roulait à vive allure. La collision a eu lieu. « Linn tap ar mo loto par derier », a-t-elle relaté. L’impact a été si violent que la Suzuki a fait trois tonneaux avant de se retrouver les quatre fers en l’air. 

C’est grâce à l’intervention de travailleurs sur un chantier à Ébène qu’elle a été extirpée de la voiture. Ce que déplore surtout la trentenaire, c’est le fait que le conducteur de la berline immatriculée AD 2014 ne soit pas venu à son secours : « Sofer-la pann vinn get mwa. »

Après avoir fait le récit des événements, la jeune femme a regagné son domicile. Cet accident lui a valu deux nuits dans un établissement de santé privé. « Elle souffre mentalement, physiquement et moralement », a déclaré Me Roubina Jadoo-Jaunbocus. Une fois que la victime se remettra de ses blessures, elle devra participer à une reconstitution. 

De leur côté, Adrien Duval et son ami William Martin ont été arrêtés pour complot en vue de pervertir le cours de la justice dans le cadre d’une enquête policière. Laquelle est dirigée par l’ASP Seebaluck. 
Peu après la collision, les deux occupants de la Mercedes avaient refusé de dire aux policiers lequel d’entre eux était au volant. Adrien Duval avait refusé de se soumettre à un alcotest tandis que William Martin avait été testé positif. Le lendemain, l’ex-député était revenu sur sa version, avouant que c’était bel et bien lui qui conduisait.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !